Brabant Wallon

Ces sortes d'ailes d'avion mesurent une cinquantaine de mètres.


Le projet de construction de quatre éoliennes par le promoteur tournaisien Ventis est en cours de concrétisation à proximité de l’échangeur entre l’autoroute E19 et la A54, à Nivelles Sud. Les travaux ont été lancés officiellement au début du mois de mai et ils avancent selon le planning prévu.

Hier matin, le tableau était d’ailleurs impressionnant : à présent que les fondations sont terminées, les premières pales sont arrivées sur place via le chemin d’accès qui a été élargi à travers les champs. En un seul bloc, ces sortes d’ailes d’avion d’une cinquantaine de mètres étaient transportées par des camions équipés de remorque d’une longueur exceptionnelle. Il s’agit des trois pales de la première éolienne dont le "levage" est prévu au tout début du mois d’août. Les trois autres suivront, une fois la première sortie de terre.

Toutes devraient tourner à la fin de l’été, l’inspection finale après différents tests de rodage étant prévue pour le 23 octobre. Le parc éolien "Les Vents d’Arpes" est le tout premier qui se concrétise sur le territoire de Nivelles. "Non seulement la Ville soutenait ce projet, mais elle est aussi impliquée financièrement puisqu’elle va investir environ 95.000 euros dans la société d’exploitation du futur parc, aux côtés de l’IBW et d’Énergie BW. Les citoyens avaient également la possibilité de prendre des parts", précise l’échevin Ecolo de l’Environnement, Pascal Rigot.