Brabant Wallon

Les unités spéciales de la police fédérale ont dû intervenir

Le détenu qui s'était hissé sur le toit de la prison de Nivelles, samedi soir, s'est rendu peu avant minuit, a-t-on appris dimanche auprès du parquet du Brabant wallon. Un détenu de la prison de Nivelles est monté sur le toit de l'établissement pénitentiaire, samedi en fin d'après-midi, après avoir refusé de réintégrer sa cellule au terme de la sortie au préau. Son action était, semble-t-il, liée à des revendications concernant son dossier judiciaire.

La police locale est intervenue et un périmètre de sécurité a aussitôt été établi autour de la prison. L'intervention des unités spéciales de la police fédérale a également été requise. Un magistrat du parquet brabançon se trouvait sur les lieux afin de suivre les opérations.

Après de longues négociations, le détenu s'est rendu peu avant minuit. "Tout s'est déroulé dans le calme et je salue le travail des équipes qui ont ainsi évité tout débordement qui aurait pu mener à une catastrophe", a commenté le premier subsitut nivellois Eric Janssens.