Brabant Wallon La Ville collabore avec le fédéral pour tester une "plateforme d’intelligence collective"

Depuis pas mal d’années déjà, la majorité à Nivelles - et en particulier le bourgmestre Pierre Huart - s’appuie sur les nouvelles possibilités des technologies pour interagir avec le citoyen. Très tôt par exemple, Nivelles a lancé son site Internet, puis a créé des comptes sur plusieurs réseaux sociaux alors que les communes voisines hésitaient à se lancer dans l’aventure.

Un nouveau projet est en cours de lancement et cette fois, il s’agit d’une collaboration de la Ville avec la direction générale "transformation digitale" du Service public fédéral (SPF) Stratégie et appui. Il s’agit de lancer une consultation citoyenne en s’appuyant sur les nouvelles technologies : une plateforme d’intelligence collective sera mise sur pied pour permettre aux citoyens d’interagir directement avec les autorités communales.

Elle sera mise en place à partir du samedi 26 mai et permettra de recueillir différents avis, des suggestions d’amélioration, des critiques en toute transparence : les remarques de chacun seront visibles de tous et les résultats seront communiqués à l’issue de l’enquête.

Cette consultation via Internet sera suivie d’une analyse des propositions pertinentes, et le résultat sera présenté au conseil communal. Lequel pourra ensuite déterminer des axes de réflexion, et un plan d’actions sur plusieurs années. Mais évidemment, il fallait cadrer tout cela en choisissant un thème bien précis. Le collège a opté pour "comment améliorer l’accueil dans les services communaux".

Si le projet fonctionne, les avis des habitants devraient donc contribuer à certaines améliorations du fonctionnement des services. "L’accueil du citoyen demeurant l’une de nos préoccupations majeures, nous avons décidé d’en faire le thème de cette première consultation, confirme Pierre Huart dans le journal communal. S’il est vrai qu’en phase avec les évolutions technologiques, les services communaux travaillent à leur amélioration, les avis des citoyens seront pour nous de précieuses données dans notre recherche constante de perfectionnement."