Brabant Wallon Le village accueillait la dernière manche du championnat de Belgique

Grande première pour l’ouest du Brabant wallon et plus particulièrement pour Oisquercq. Après Bousval l’année dernière et Mont-Saint-Guibert il y a trois semaines, c’était au tour de la cité du Betchard d’accueillir les casse-cou du championnat de Belgique… de caisses à savon.

Vitesse vertigineuse, chute en bonne et due forme ou encore bonne humeur, tels étaient les quelques ingrédients que l’on retrouvait dans cette descente d’un peu plus d’un kilomètre entre la rue d’Ittre à Oisquercq et la rue du Canal.

Au total, ce sont 42 équipages qui ont pris le départ de cette folle course. Il se chuchotait même dans les gradins que, selon les habitués, ce pourrait être un record. Et tout au long du parcours, le public avait répondu présent.

En famille, seul ou en couple, jeunes et moins jeunes s’étaient donné rendez-vous pour cet impressionnant spectacle.

"C’est vraiment génial et ils vont super vite", note Camille, une jeune amatrice tubizienne âgée de 14 ans. "On ne s’en rend pas compte mais quand on est sur place, on réalise que c’est dangereux et impressionnant."

De son côté, Michaël se disait agréablement surpris. "J’étais venu par curiosité, un peu sceptique mais s’ils reviennent l’année prochaine, je serai de retour aussi", sourit-il.

Un événement que l’on peut qualifier de réussi et qui, grâce à l’appui d’une météo clémente, a mobilisé bon nombre de Tubiziens et de Brabançons wallons des alentours.J. Br.