Brabant Wallon Il veut devenir Bourgmestre avec une "équipe étonnante"

Cédric du Monceau, actuel premier échevin à Ottignies-LLN, veut devenir calife à la place du calife. Autrement dit : succéder au bourgmestre Jean-Luc Roland (Ecolo), qui ne se représente pas. "En tous les cas, l’ambition de la liste Avenir est de devenir la première liste en nombre de sièges au sein du prochain conseil communal , assure Cédric du Monceau. Nous avons réuni une équipe ambitieuse, diversifiée, compétente et résolument engagée pour offrir à notre commune le plus bel avenir qui soit."

L’équipe centriste revendique le programme communal "le plus participatif jamais osé". " Nous avons mis tous les moyens des nouvelles technologies pour permettre au maximum de citoyens de s’exprimer sur leur vision de l’avenir d’Ottignies-Louvain-la-Neuve !"

Cette liste veut également balayer les préjugés. "On dit que les jeunes ne s’intéressent pas à la politique. C’est faux !", rétorque Cédric du Monceau.

En effet, sur la liste Avenir, il y a 4 candidates et candidats de moins de 26 ans, dont la plus jeune aura tout juste 19 ans au moment du scrutin. "On dit que les indépendants n’ont pas le temps de faire de la politique, insiste-t-il encore. Toujours faux ! Il y a au moins 10 indépendants sur la liste Avenir."

Même topo pour les retraités. "Vous trouverez au moins 5 retraitées et retraités actifs. La plupart d’entre eux ne comptent pas leur temps ni leur énergie."

Aux dernières élections communales en 2012, le groupe Avenir avait recueilli presque 16 % des voix et élu 5 candidats au conseil communal, dont 2 échevins. Cédric du Monceau avait glané 1.117 voix de préférence. Mais pour s’asseoir sur le siège suprême, il lui faudra doubler, sinon tripler ce score. Sera en effet désigné bourgmestre le candidat ayant eu le plus de voix sur la liste la plus plébiscitée au sein de la majorité.

Cédric du Monceau doit donc compter sur une baisse importante d’Ecolo dans les suffrages, combinée à une forte hausse de son parti. Le tout en espérant que la coalition Ecolo-PS-CDH déjà annoncée parvienne à obtenir la majorité des sièges.