Brabant Wallon

La liste OLLN 2.0 a été dévoilée en vue des élections

À Ottignies, les libéraux (OLLN 2.0) sont en ordre de marche et déterminés pour le prochain scrutin communal. Absent de la majorité depuis 2000, le parti compte entrer à nouveau dans la danse. "Réalisons quand même qu’Ecolo est au pouvoir depuis 2000 sans jamais avoir été le premier parti de la ville, a indiqué Bénédicte Kaisin, cheffe de file et candidate bourgmestre. Après 18 ans aux commandes de la ville, sont-ils encore crédibles (NdlR : la majorité Ecolo-Avenir-PS) sans se présenter devant les citoyens avec un projet commun ? Et puis, le CDH fait croire erronément qu’il obtiendra le mayorat si sa tête de liste fait plus de voix de préférence que les candidats d’Ecolo. C’est impossible puisque le mayorat revient à la personne qui obtiendra le plus de voix sur la liste la plus importante du pacte majoritaire", poursuit-elle.

Les candidats d’OLLN 2.0 promettent, entre autres, si elle arrive au pouvoir, d’installer des caméras de surveillance, d’agir sur la pression foncière, de mener une politique vélo friendly et de créer une brigade de gardiens de la paix.

Pour mettre en œuvre son programme, OLLN 2.0 devra soit obtenir une majorité absolue, soit s’allier avec d’autres formations. "Nous discutons avec Défi et la liste citoyenne, mais aucun accord n’a été conclu", enchaîne Bénédicte Kaisin.

Côté casting, Jacques Otlet poussera la liste à la 31e place. Nicolas Van der Maren sera deuxième suivi de Nancy Shroeders (3e) et Dominique Bidoul (4e). "Cette liste que nous avons déjà présentée en 2012 est une liste d’ouverture avec des candidats membres MR ou pas, des personnes étiquetées politiquement ou des citoyens ayant simplement envie de s’engager dans la vie communale et de faire valoir leurs idées à nos côtés", a conclu Bénédicte Kaisin.