Brabant Wallon La victime présente des fractures au pied, à l'arcard et au fémur

Jeudi vers 22 h, une violente agression a été commise sur le parking des Villas, à proximité immédiate de la gare d'Ottignies. Un homme né en 1975 y a été retrouvé après avoir été "battu comme plâtre", selon les dires du procureur du Roi de Nivelles, Jean-Claude Elslander. "Il souffrait d'une fracture du fémur, d'un pied cassé et d'une arcade défoncée", précise le procureur.

Auditionné par la police, l'homme explique avoir été accosté par quatre individus sur le parking. Ceux-ci lui auraient réclamé une cigarette que la victime n'a pas pu leur donner. S'en est suivi un véritable passage à tabac. "Il semble qu'il s'agisse d'une agression purement gratuite, confie le procureur. Mais il n'est pas impossible que les auteurs aient cherché à voler la victime mais qu'ils n'aient rien trouvé d'intéressant sur elle."

Les images des caméras de surveillance du parking seront analysées pour tenter de retrouver les auteurs de l'agression.

Plus tôt dans la soirée, une agression impliquant quatre individus avait eu lieu près d'un arrêt de bus de la chaussée de Louvain, à Wavre. Les quatre hommes ont tenté d'arracher son sac à main à une jeune femme née en 2000 mais elle a résisté. Elle a alors reçu une gifle et un coup-de-poing. Ce qui lui a fait lâché sa prise. Un GSM et une somme de 40 euros y ont été volés. La victime est choquée mais n'a pas été blessée. Les caméras de surveillance seront analysées pour tenter de remonter jusqu'aux auteurs de cette agression.

Les deux agressions pourraient avoir été commises par le même groupe. L'enquête devra le déterminer