Brabant Wallon En total désaccord avec son chef de file, le conseiller est ouvert à tout, dans l’intérêt des Gréziens.


A peine installé, le conseil communal de Grez-Dioiceau pourrait voir sa répartition évoluer... Comment? Par un passage de Pascal Tollet (L'Equipe) dans les rangs de la majorité. Si on n'en est pas encore là, en tout cas, l'intéressé, en personne, confirme. "Pour être franc, je compte faire une opposition 101% positive. Si un jour la majorité me demande de les rejoindre, tout dépendra du climat et du pourquoi et comment, mais c'est une chose envisageable oui. Mais ce n'est pas à moi de le demander. Je travaille avant tout pour Grez..."

Mais comment est-ce que la situation en est arrivée là? Petit retour en arrière, lundi en milieu de journée, où un courrier est adressé à Nicolas Tancredi, chef de file de l'Equipe, lui demandant de faire un pas de côté. Pascal Tollet fait partie des signataires et est même l'un des plus demandeurs! En soirée, refus de Nicolas Tancredi d'accéder à cette demande et, lors du conseil, Pascal Tollet, frondeur, vote contre le pacte de majorité Alliance Communale / L'Equipe / Ecolo mais apporte sa voix à Avec Vous / DéFi Citoyens / Ecolo. Puis, lors du vote pour les conseillers de police, il est ciblé par l'Alliance communale et L'Equipe pour ne pas avoir respecter les consignes de vote, avec comme conséquence, deux conseillers au lieu de trois pour l'Alliance communale...

Sans tabou, Pascal Tollet se justifie: " Comme je n'ai participé à aucune négociation le soir du 14, malgré notre réunion expressément faite pour que les 6-7 plus haut scores y soient et que nous devions être ouverts à tous les groupes, et bien j'ai voté contre bien naturellement ! Je compte rester comme conseiller constructif et ne pas, comme souvent, voter contre la majorité et leur chercher des poux pour un oui ou un non comme cela se passe souvent. Je compte d'ailleurs leur apporter mon appui sur certains dossiers dans mes compétences s'ils le demandent."

Pour le vote au conseil de police, Pascal Tollet conteste! "On m'a demandé de voter pour une personne, ce que j'ai fais ! D'ailleurs, si je n'avais pas voté pour cette personne, elle aurait eu 9 voix ! J'ai d'ailleurs moi-même demandé pour qui voter avant le conseil L'erreur? Ce n'est pas moi qui ai fait les papiers pour qui voter... Certains ont du mal comprendre et se tromper soit en votant, soit dans les calculs de départ"

La fracture est évident. Est-ce que Pascal Tollet restera au sein de L'Equipe? "Je représente L'Equipe depuis toujours, depuis décembre 2000. Je représente Fernand, Jean,... mon père aussi! Sybille et Alain savent tout deux que j'ai un franc parler, que je suis correct et de parole contrairement à certain! Quand je donne ma parole, quoi qu'il arrive ou m'en coûte, je la respecte."


Mais là, c'en est trop pour le conseiller. "Je n'allais pas encore tendre la joue pour la énième fois devant Nicolas Tancredi hier soir, ça suffisait comme ça, mais il a fallu qu'il en ajoute une couche en plein conseil, mensonges à répétitions et manipulations, c'est bon là! Je ne peux plus accepter ce manège, je suis sorti de la salle du conseil, et les autres membres de la lettre signée étaient bien d'accord avec moi. Il faut des c..... pour oser respecter ses convictions. J'assume et ne me cache pas. D'autres essayent de s'en sortir en manipulant et mentant..."

Pascal Tollet regarde à présent vers le futur. "Il faut une attitude positive et constructive, tout le monde en a marre des querelles à cinq balles. Voyez où cela nous mène, franchement ! Je pense que la nouvelle majorité l'a compris et fera en sorte d'être positive aussi et plus ouverte. Le bien des Gréziens avant soi !"