Brabant Wallon Le plan communal de mobilité a été revu et voté lors du conseil communal

Lors du dernier conseil communal qui s’est tenu à Perwez, un point important avait trait à la révision du plan communal de mobilité. Si celui-ci a été revu pour diverses raisons (voir ci-contre), le point important, outre les zones de stationnements qui vont être revues et mieux adaptées à la situation actuelle, c’est la sécurisation de certains grands axes.

À commencer par le carrefour formé par la rue du Cochige et la rue de la Chapelle pour les modes de transports doux. Deux options : soit les zones d’arrêt ne sont pas déplacées et, du coup, il est suggéré de les transformer en traversées piétonnes sécurisées et de les positionner en amont de l’arrêt; soit ces zones d’arrêt sont déplacées en aval du carrefour, ce qui permettrait de créer un pôle intermodal bus-vélo. Mais ce déplacement entraînerait par contre la suppression de cinq places de stationnement à proximité des commerces.

L’autre carrefour qui sera sécurisé, c’est celui formé par la Nationale 29 et la rue de Coquiamont. L’idée, dans un premier temps, est de donner un coup de frais au marquage au sol afin d’y avoir plus de lisibilité. Ensuite, le projet prévoit la création de bandes cyclables et d’un chemin réservé dans la continuité de la rue de Coquiamont, l’élargissement des oreilles des trottoirs par le biais d’un changement de revêtement, la signalisation de la présence de pistes cyclables et l’aménagement de trottoirs permettant aux piétons de rejoindre les arrêts de bus à partir de la rue de Coquiamont et de son prolongement.

Le nouveau plan de mobilité qui a été voté comprend également un important volet destiné à la gestion du trafic de transit dans la rue de l’Intérieur. Pour ce faire, plusieurs idées, comme la création de plusieurs sens uniques qui devrait décourager certains "fuyards", mais qui pourrait poser quelques soucis aux riverains également. L’analyse du projet est donc en cours pour trouver la meilleure solution pour tous.