Brabant Wallon Près de 2,5 millions d’euros financés par le public, pour ouvrir le nouveau refuge de l’ASBL "Sans Collier" à Perwez

Quand on aime, on ne compte pas. L’adage vaut pour les hommes… mais également pour les animaux et plus particulièrement pour les chiens et les chats.

Ce lundi, les responsables du refuge "Sans Collier" qui va élire domicile à Perwez, étaient ravis au moment de la pose, symbolique, de la première pierre d’un projet faramineux. Et pour cause, les investissements sont énormes puisqu’on parle de près de 2,5 millions d’euros… financés en totalité par le grand public. "La pose de cette première pierre représente dix ans d’efforts, note Sébastien De Jonge, le coordinateur de l’ASBL. C’est une belle réussite mais on se rend compte également que la cause animale touche de plus en plus de personnes."

Dans un nouveau refuge de 6.700m² entièrement dédiés aux animaux, la centaine de bénévoles qui travaillent pour l’ASBL aura de quoi faire. "En moyenne, ce ne sont pas moins de 3.000 animaux qui sont pris en charge annuellement !"

Concrètement, chaque chien disposera d’une partie intérieure chauffée et d’une partie extérieure, le stress sera réduit et les locaux seront sonorisés en vue d’un programme de musicothérapie. Et chez "Sans Collier", les animaux n’auront pas l’impression d’être en prison puisque chaque chien disposera de 12m² tandis que les chats auront 2m² à leur disposition. "On dit souvent que le chien est le meilleur ami de l’homme et que le chat retombe sur ses pattes. Mais pourtant, on retrouve énormément de cas de maltraitance animale et il est très important de trouver des endroits pour les accueillir, enchaîne André Antoine, le bourgmestre en titre de Perwez. Le refuge joue un rôle essentiel alors que les animaux sont une source de joie ou encore d’héroïsme."

Si tout se déroule comme prévu, les nouveaux pensionnaires pourront prendre leur quartier au refuge "Sans Collier" pour le mois d’octobre 2017. Un nouveau refuge cinq étoiles qui donnera un peu de réconfort aux (trop) nombreux chiens et chats abandonnés ou maltraités en Belgique !


Un refuge pour chiens et chats plutôt qu’un dancing à Perwez

Lorsqu’il a fallu annoncer à la population perwézienne qu’elle allait accueillir un refuge pour chiens et chats sur son territoire, la pilule est plutôt… très bien passée. "On n’a pas eu de souci. Au début, nous avions fait état de la construction d’un dancing mais les gens n’étaient pas du tout favorables. Par contre, quand on a parlé d’un refuge, il n’y a pas eu le moindre souci", sourit André Antoine, le bourgmestre en titre de Perwez.

Présent sur place, le Ministre du Bien-Être Animal, Carlo Di Antonio, a également tenu à préciser ce qu’était un refuge, faisant référence à la petite polémique qui le concerne avec Brigitte Bardot. "Un refuge, c’est un lieu d’accueil pour des animaux saisis ou maltraités qui a pour but de les proposer par la suite à l’adoption. Si ce n’est pas comme cela que ça se passe, on ne peut pas parler de refuge."

Tout en saluant les futures installations du refuge "Sans Collier", le Ministre en a profité pour glisser le lauréat d’un concours. "Je reviendrai à Perwez pour l’inauguration mais prochainement, c’est à Nivelles que je serai. En effet, nous avions lancé un concours visant à créer un jeu sur le bien-être animal et c’est une école de Nivelles qui l’a remporté. L’idée était de faire prendre conscience aux enfants et aux parents qu’adopter un animal, c’est un engagement sur la durée."