Brabant Wallon Ecolo veut des mesures de précaution, la majorité attend des résultats fiables

À la suite d’une étude réalisée à Fernelmont, le groupe Ecolo de Genappe avait demandé, il y a quelques mois, que des mesures de précaution soient envisagées autour de certaines écoles proches de champs de culture pour éviter que les enfants soient en contact avec des pesticides.

Le collège avait temporisé, la Province offrant la possibilité d’un passage du service d’analyse des milieux intérieurs (Sami) pour procéder à certaines vérifications dans les établissements scolaires. Le point est revenu sur la table du conseil, mardi, les verts demandant à nouveau que des mesures soient mises en place sans attendre les résultats définitifs des mesures.

Pour Philippe Goubau, si certaines mesures concernant des pesticides prises individuellement montrent qu’il n’y a pas de risques particuliers, il faut prendre en compte un "effet cocktail" et prendre certaines précautions.

Selon l’échevine de l’Agriculture et de l’Enseignement Stéphanie Bury, l’étude du Sami, qui ne concerne que l’intérieur des classes, n’est pas encore complète. Mais les résultats partiels montrent qu’il n’y a rien de vraiment flagrant qui a été relevé dans les écoles de Loupoigne.

Par ailleurs, la commune s’est inscrite dans une expérience pilote menée par l’Institut scientifique de service public (Issep) et trois établissements du Lothier ont été retenus par le professeur qui gère l’étude : l’école libre de Loupoigne, l’école communale de Loupoigne, et l’école de Baisy-Thy.

Les parents ont été informés de la démarche qui permettra d’utiliser des capteurs au sol, des capteurs verticaux, une pompe à air et un relevé des poussières. Les résultats devraient être communiqués à la fin de l’année. "Mais il est essentiel à ce stade de ne pas stigmatiser les agriculteurs, a précisé l’échevine. Nous avons avec eux un dialogue positif : il n’est pas opportun d’imposer des mesures avant les conclusions de l’étude."

Le point soumis par Ecolo a été retiré, les mesures proposées étant renvoyées vers la commission Agriculture.V. F.