Brabant Wallon

Stages et audit au profit des conducteurs de véhicules prioritaires

NIVELLES Depuis plusieurs années, la Province finance des stages de maîtrise automobile pour les conducteurs de véhicules prioritaires. Ce sera encore le cas en 2009 : le budget adopté il y a quelques jours prévoit que 30 stages seront offerts.

Ceux-ci seront répartis au prorata du nombre de chauffeurs entre les services médicaux d'urgence (SMUR) du centre hospitalier de Tubize-Nivelles, de la Clinique Saint-Pierre d'Ottignies et de l'hôpital de Braine-l'Alleud.

Concrètement, il s'agit de formations s'étalant sur deux jours et spécifiquement adaptées aux besoins des chauffeurs des véhicules médicaux d'urgence. C'est que, s'il suffit, pour les automobilistes lambda, de se ranger sur le côté quand ils entendent une sirène, les conducteurs de ces véhicules, eux, doivent rester prudents tout en roulant vite dans la circulation.

Il leur faut anticiper les réactions des autres usagers, voir en quelques dixièmes de seconde où passer... Tout cela ne s'improvise pas. La formation comprend un volet théorique sur les règles de circulation avec un gyrophare et les aspects techniques de la conduite.

Mais les conducteurs sont également placés en situation réelle sur la piste de l'école de maîtrise à Nivelles, où ils apprennent à négocier des virages à vitesse rapide, à garder le contrôle de leur voiture sur sol mouillé, etc.

La Province a également chargé l'École de maîtrise automobile de réaliser des audits dans les trois services (Braine, Nivelles-Tubize et Ottignies) pour améliorer l'utilisation des véhicules d'urgence. Il s'agit par exemple d'examiner la localisation de la voiture lorsqu'elle est en attente et le chemin à parcourir pour rejoindre la voie publique, voire de suggérer des aménagements d'infrastructure.

L'objectif est d'améliorer la rapidité de mise en action des véhicules dans un domaine où, pour les personnes en détresse, chaque seconde compte.



© La Dernière Heure 2008