Redynamiser la place des Wallons

Yannick Natelhoff Publié le - Mis à jour le

Brabant Wallon

Ville, UCL et asbl Gestion centre Ville veulent lui redonner un rôle central

LOUVAIN-LA-NEUVE La place des Wallons est l’une des premières places à avoir été créée, il y a un peu plus de 40 ans, sur le site de Louvain-la-Neuve. Jadis lieu central de la cité universitaire, elle n’est plus aujourd’hui confinée qu’à un simple lieu de passage pour effectuer la transition entre le haut de la ville et son centre.

Chaque jour, des milliers d’étudiants foulent les pavés qui la composent sans jamais s’y arrêter ou même daigner y jeter plus qu’un œil furtif. Au grand dam des autorités communales, de l’UCL et de l’Asbl Gestion Centre Ville qui, via le projet européen Urbact II SURE, souhaiteraient donner davantage d’attrait à la place en lui insufflant un petit coup de jeune.

“Actuellement, la ville et l’UCL ont pris en main la destinée de Louvain-la-Neuve , confie Jean-Christophe Echement, de l’Asbl Gestion Centre-Ville. Elles ont divers projets dont le quartier Courbe-voie. Mais, pour la place des Wallons, elles restent attentistes. Il faut prendre les choses en main pour redonner à cette place l’intérêt qu’elle mérite.”

Un processus de redynamisation de ladite place est désormais en cours et un comité de pilotage a été mis en place en mars. Depuis le 16 avril et jusqu’au 3 juin prochain, une phase de test est en cours.

Elle permet aux habitants et étudiants de la cité piétonne de donner leur avis sur les possibilités d’aménagements du site. “Nous avons émis quelques idées que nous avons glanées à droite à gauche en visitant différentes villes d’Europe . Cela va de la verdurisation du site à la mise en place de mobilier urbain ou d’une sorte de parapluie géant escamotable. Aucune décision n’est arrêtée : nous souhaitons réellement solliciter les gens pour déterminer ce dont ils auraient envie pour redynamiser la place.”

Aires de jeu, fontaines, murs végétaux et implantation de nouveaux commerces attractifs (bistrot, restaurant,…) sont envisagés.

Objectif final : que la place des Wallons redevienne un lieu où l’on s’arrête plutôt qu’un simple lieu de passage. “D’une manière ou d’une autre, les gens s’arrêteront quelque part , explique André Ransart, ancien président de l’association des habitants et toujours impliqué dans la cité estudiantine. Autant que ce soit sur la place des Wallons.”

Dans le meilleur scénario possible, les travaux pourraient débuter en 2013. Un délai serré avec des budgets qui ne le sont pas moins. Et les autorités communales préviennent : pas question d’intervenir si le privé n’y met pas du sien.

En d’autres termes : la rénovation de la place des Wallons ne se fera pas si les propriétaires des bâtiments l’entourant ne modernisent pas un bâti qui se nécrose de plus en plus, en témoignent les toitures qui se détériorent chaque jour davantage… “Cela ne se fera pas facilement car il faut que les assemblées de propriétaires s’accordent. Ce qui peut prendre un certain temps. toujours est-il que le projet de la place des Wallons s’inscrit dans un processus de redynamisation de tout le haut de la ville.”



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner