Brabant Wallon L’ASBL Piste 01, ça suffit ! et son pendant bruxellois déplorent cette situation

Le 19 juillet 2017, la juge avait ordonné à l’État belge de présenter dans les douze mois une cartographie globale des survols autour de Bruxelles ainsi qu’une étude des incidences environnementales des survols. Mais malheureusement, un an après, rien n’aurait été fait : c’est ce que les ASBL de défense de l’environnement UBCNA-BUTV et Piste 01, ça suffit ! déplorent. "Nous constatons que le délai fixé par la juge est dépassé et que l’État belge reste bien en défaut de ne pas avoir réalisé cette étude dans les temps imposés, et donc ne respecte pas ce jugement."

Les deux ASBL constatent également que l’État belge reste aussi en défaut de n’avoir pas agi pour faire cesser les trois autres condamnations contenues dans ce même jugement du 19 juillet. "L’État ne respecte aucun jugement puisque les précédentes cessations environnementales de 2004 et 2014 relatives à la procédure de décollage dite ‘du virage 25R’ vers la gauche ne sont pas non plus strictement appliquées par l’État belge, qui se croit donc au-dessus des juges et des lois et qui viole manifestement l’autorité de la chose jugée."

Le dossier du survol de Bruxelles et du Brabant wallon est donc malheureusement loin d’être terminé. "La gestion de ce dossier par le gouvernement mis en place en 2015 est catastrophique et constitue un déni de démocratie", concluent les deux présidents des ASBL.