Brabant Wallon Lionel Taminiaux n’est pas content de son début de saison.

Vainqueur autoritaire l’an passé du DH Challenge Philippe Gilbert des élites et espoirs, Lionel Taminiaux est toujours dans les temps pour se succéder à lui-même, puisqu’il est actuellement quatrième, avec près de mille points engrangés. Mais ce Top 5 dans notre classement de régularité, obtenu grâce à des places d’honneur au Tour de Normandie, au Triptyque des Monts et Châteaux ou lors de sa victoire au Championnat de Wallonie, ne correspond pas à ses attentes.

"Je ne suis pas satisfait du tout de mon début de saison", raconte le routier-sprinter brabançon. "J’ai eu un retard de préparation et je n’ai jamais été dans les bons coups jusqu’à présent. Je me sentais par exemple fort à Affligem, où j’ai quelques regrets de ne pas avoir insisté dans l’échappée. Ensuite, je me suis senti nulle part dans les bosses. Ce n’est pas mon terrain, mais j’espérais mieux de la Flèche Ardennaise, dimanche. Je n’y visais pas un Top 10 , mais je comptais mieux aider mes coéquipiers ! Jusqu’à présent, je n’ai que cette victoire au Championnat FCWB. Je suis content de l’avoir remporté, mais ce n’est pas le type de succès que je vise. Et puis, nous étions quasiment obligés de le gagner au sein de l’équipe, car on n’avait qu’un seul vrai concurrent en la personne de Boris Dron. Et nous étions à huit contre lui dans le bon coup…"

S’il n’est pas satisfait, Lionel Taminiaux ne panique pas non plus. "L’an passé, je n’avais pas fait de supers résultats en début de saison et je n’avais gagné aussi que le Championnat FCWB à cette période", ajoute cet ancien vainqueur d’étape du Tour de Namur. "La saison est encore longue et j’espère vite me rattraper, avec de beaux rendez-vous qui arrivent, comme le Grand Prix Criquielion, ce week-end."


>> Tous les classements du DH Challenge Philippe Gilbert <<