Brabant Wallon

Les ouvriers ont fait une curieuse découverte mardi matin et le chantier est à l'arrêt!

Un chantier est en cours à l’arrière de l’église de Tilly mais, mardi matin, les trois ouvriers qui travaillaient sur place dans le cadre de travaux de dépollution suite à une fuite de mazout ont décidé d’arrêter le travail par précaution. Ils sont en effet tombés sur des ossements, puis sur un crâne qui ne laissait plus de doute sur la nature de la découverte. Il s’agissait manifestement de restes humains.

Ce n’est pas trop étonnant dans les alentours immédiats d’un édifice religieux. On sait que, dans le passé, les cimetières étaient situés juste à côté de l’église. Sauf que les os en question se trouvaient sous une petite dalle de béton renforcée avec des fers, et qui n’avait pas l’air très ancienne… Les autorités communales ont été avisées et, vu les circonstances, la police a également été appelée. Les spécialistes ont assez vite été rassurés. Pas question de crime machiavélique avec un corps récent caché dans un ancien cimetière : les ossements en question étaient manifestement très anciens, assez en tout cas pour ne pas entamer une enquête judiciaire. Par contre, c’est un autre type d’enquête qui va maintenant débuter : mardi après-midi, le bourgmestre Emmanuel Burton a confirmé que des archéologues se rendraient ce mercredi sur le site, pour déterminer l’intérêt exact de la découverte.

En attendant les résultats de leurs investigations, le chantier restera à l’arrêt et l’église de Tilly restera inutilisée pour les messes. Il y a quelques mois, une fuite de mazout avait été découverte sur place, imposant des travaux de dépollution que la Commune avait commandés après contact avec la compagnie d’assurances. Mais il a fallu également passer par une procédure de marché public, ce qui n’est jamais synonyme de rapidité d’exécution…