Brabant Wallon Les travaux devraient débuter dans un mois devant la ferme de Mont-Saint-Jean

Si Lidl n’a pas pu s’installer à Waterloo, les deux magasins Carrefour, dont celui de Mont-Saint-Jean, continuent leur mutation. Et si les travaux sont importants, visiblement, les enseignes situées aux alentours ne semblent pas en souffrir. "J’ai eu une réunion avec les personnes concernées par l’impact des travaux, à savoir, Media Markt, Mercedes ou encore Alexandre, et cela se passe relativement bien, explique Cédric Tumelaire, l’échevin de la Mobilité. Ils sont satisfaits car l’accessibilité aux magasins est assurée et c’était justement le but de la réunion : s’assurer que tout allait bien."

D’impressionnants travaux qui voient déjà la construction d’un premier rond-point juste en face du Media Markt avec l’ouverture de la nouvelle bretelle d’autoroute. "On va suivre avec la construction du deuxième rond-point devant la ferme de Mont-Saint-Jean au mois de juin logiquement, continue l’échevin waterlootois. Le premier rond-point sera bientôt accessible et le rythme de travail des entrepreneurs est bon."

Quant au magasin en lui-même, il devrait rouvrir ses portes à la mi-août avec un tout nouveau concept. "Pour le moment, on n’a pas encore eu les détails mais les gérants pourraient se diriger vers des zones de services dédiées aux clients. Il est aussi question de la gestion de la parapharmacie. Ils vont tester un concept à Waterloo et certainement le transposer si celui-ci est positif car l’idée est de rester concurrentiel."

Si, on l’a vu récemment , le secteur souffre énormément de la concurrence, il est important de rester à la pointe de la technologie et de la vie d’aujourd’hui qui est différente des pratiques du passé. "Les gens veulent des commerces de proximité avec des services spéciaux. Les supermarchés ne correspondent plus toujours à cela. À titre d’exemple, pendant la fermeture du magasin Carrefour, celui-ci propose de faire des livraisons gratuites à domicile. Je pense que c’est vers cela que l’on s’oriente. Amazon ne fait pas encore de la vente alimentaire en Europe mais cela ne saurait tarder", conclut Cédric Tumelaire.