Trente ans après le premier 1er mai libéral

G. H. Publié le - Mis à jour le

Brabant Wallon

Le MR a fêté le travail dans et à côté du hall Baudouin Ier

JODOIGNE Un ciel bleu parsemé de nuages. Les conditions étaient agréables, mardi, pour le traditionnel défilé du MR dans les rues de Jodoigne. Un parcours qui, comme à l’accoutumée, a emmené les Réformateurs au sein du hall Baudouin I er … où certains étaient installés dès 9 h alors même que les discours n’étaient pas prévus avant 11 h.

Cette fête du travail avait quelque chose de particulier : il y a exactement trente ans, le PRL de l’époque lançait sa version du 1er mai. C’était alors à Bierges (Wavre) et Louis Michel était aux commandes du parti.

Trois décennies plus tard, c’est Charles, son fils, qui est président du MR. C’est lui qui, lors de sa prise de parole, rendra un émouvant hommage à son père, le qualifiant notamment de “libéral populaire et franc qui incarne notre mouvement politique” . L’intéressé ne cachera pas son émotion.

Actuel bourgmestre de la cité de la Gadale, Jean-Paul Wahl profitera, lui, de l’opportunité pour tirer à boulets bleus sur la Région wallonne, pointant du doigt les difficultés administratives pour reconstruire l’extension du hall sportif : “Aujourd’hui, j’ai parfois le sentiment que si ce dossier prend du temps, ce n’est pas sans raison mais à cause d’une approche électorale à la Région”.

Le reste de la journée ? Une série de discours (quelques envolées mémorables mais également des moments soporifiques), des animations pour les plus jeunes, des boissons, souvent alcoolisées pour les adultes, des clowns, de la musique, des contacts officiels ou non, plus de 500 repas réservés, une série d’officialisations, des secrets bien gardés, une chaleur moite, des poignées de mains franches, d’autres qui l’étaient moins…

Le tout à quatre mois et demi d’un important scrutin.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner