Brabant Wallon

Une centaine de chatons sont accueillis alors que la capacité est de 70 !

Ca y est : le refuge Sans Collier situé à Chastre affiche complet ! Impossible pour Sébastien De Jonge, le directeur du refuge, d’encore accueillir le moindre chaton. “On affiche même plus que complet : on est en surcapacité”, explique-t-il.

En effet, logiquement, le refuge peut accueillir jusqu’à 70 chatons. À l’heure actuelle, on en compte… une centaine au refuge ! “La raison est assez simple : le climat, explique le directeur du refuge. En règle générale, les accueils se terminent en septembre-octobre. Mais comme cette année il fait beaucoup plus doux, la période de reproduction s’est prolongée.

Et des solutions, il n’y en a pas des tonnes. “Soit les gens les gardent chez eux et attendent un peu, soit ils vont voir dans un autre refuge mais malheureusement, la situation est à peu près pareille partout.” Mais avant de revenir à la normale, il faudra encore patienter quelques semaines. “En fait, ce qui pose problème, ce sont les locaux de soins. Quand on récupère un chat, il faut le mettre en quarantaine pendant deux mois avant de pouvoir le mettre à l’adoption le temps de le remettre sur pied. Une fois que c’est fait, l’adoption se déroule assez rapidement et les chats retrouvent un maître dans la semaine.

Avant de voir un nouveau chaton entrer au refuge, il faudra certainement encore attendre… six semaines. “Mais attention, s’il y a des urgences, on intervient bien évidemment. On se débrouillera pour les urgences. La construction de notre nouveau refuge permettra de répondre à la demande même si je suis certain qu’on affichera encore complet à l’avenir”, conclut Sébastien De Jonge.