Brabant Wallon La Ville de Tubize a été primée dans le cadre du projet architectural "Europan 14"

Il y a vingt ans, c’est un drame social qui frappait l’Ouest de la Jeune Province. Début 1997, les mythiques Forges de Clabecq étaient déclarées en faillite et des centaines de travailleurs se retrouvèrent sur le carreau.

Depuis, les 87 hectares du site sont en pleine reconversion : démolition des bâtiments, assainissement des sols, plantations, permis d’urbanisme. Très clairement, il s’agit d’un enjeu capital pour la reconversion de la région qui vise, à terme, la création d’une nouvelle "ville" avec plus de 2.000 logements, 7.000 habitants et tout ce qui va avec (école, crèche, routes…).

Mais avant d’y arriver, il faut trouver le bon projet de reconversion et, pour s’inspirer, la Ville s’est inscrite au projet architectural européen nommé "Europan 14"… et l’a remporté ! En effet, l’idée proposée par un architecte portugais a retenu toutes les attentions. Mais ce projet, qui concerne 22 des 87 hectares disponibles, quel est-il concrètement ?

La future porte d’entrée de Tubize devrait s’axer autour d’un terme principal : le bonheur. "Le bonheur est la base de notre bien-être mais il est souvent négligé au profit des biens matériels, de l’ambition, du pouvoir, de la cupidité et de l’égocentrisme", explique le lauréat dans son projet.

Et pour permettre aux futurs Tubiziens de toucher au bonheur, il propose la construction d’une "graine du bonheur". "Cette structure vise la création d’un organisme dédié au développement du bien-être qui sera à son tour générateur de noyaux de production. Dans le cas particulier de Tubize, il est proposé que le premier noyau de production soit associé à l’agriculture."

Un noyau qui sera installé dans les bâtiments actuels de la SARSI, transférant l’industrie existante dans ces bâtiments vers l’ancienne zone industrielle de SOCOL. "Ce bâtiment sera adapté aux exigences et contiendra le marché de Clabecq principalement orienté vers la vente de produits agricoles, une école d’agriculture qui encouragera les jeunes à suivre le secteur agricole et une usine de traitement et d’emballage de fruits", conclut le lauréat portugais.