Brabant Wallon

Une caméra 3D, unique au monde, présente au plus grand salon mondial des nouvelles technologies

Imaginez vivre l’expérience des backstages d’un festival. Ou d’un concert. Ou même d’une opération chirurgicale. Sans bouger d’un iota. C’est désormais possible, avec la "Third-I" (qui signifie troisième œil). "Third-I" est, selon ses concepteurs belges, unique au monde. Cette caméra permet de voir et d’entendre comme un humain. Elle permet d’obtenir une vidéo immersive précisément au vécu de l’utilisateur et de replonger le spectateur dans ce même vécu.

"L’idée est de combiner l’audition humaine et le regard humain. Autrement dit, l’expérience humaine", précise, Samuel Meirlaen, wavrien, fondateur et ingénieur du son. "On utilise la technique du son binaural. En fait, le binaural est une méthode d’enregistrement reconnue comme étant identique à l’audition humaine et permet de localiser l’origine d’un son partout autour de soi", poursuit-il.

La combinaison de la 3D et du son binaural permet donc de se replonger dans la vidéo et d’incarner la personne qui l’a filmée. Pour l’instant, la start-up Big Boy System ne fait que louer ses prototypes à des géants comme les festivals des Ardentes, Dour, les cliniques de l’UCL, la RTBF ou France Télévision.

"Par exemple, aux cliniques de Saint-Luc, un chirurgien a filmé avec cette caméra l’une de ses opérations. Puis, dans un deuxième temps, il a exposé sa vidéo dans un auditoire pour donner à ses étudiants un nouveau support de chirurgie. Les étudiants avaient ainsi le point de vue du chirurgien avec la même ambiance sonore que lui a vécu", enchaîne Samuel Meirlaen.

Parallèlement, la jeune entreprise expose et démontre l’intérêt de son petit bijou dans des salons et des expositions. Un virage pourrait cependant s’effectuer à l’horizon 2019. "On devrait arriver sur le marché des technologies d’ici deux ans. La caméra pourrait être en vente dans des magasins spécialisés pour 600 euros." Et pour les plus expérimentés, vous vous demandez ce qu’elle propose de mieux qu’une GoPro ? "Selon moi, GoPro propose une caméra gadget. Là où nous essayons avec la Third-I de mettre l’accent sur le culturel et l’éducatif plutôt que l’action", conclut son fondateur wavrien.

Le salon devrait leur donner un nouveau coup de pouce

Comme tout aux États-Unis, le salon est immense. C’est même le plus grand salon technologique au monde ! Le Consumer Electronic Show (CES) 2018 de Las Vegas aura lieu du 9 au 12 janvier prochain.

Ce salon mondial où l’on expose les plus beaux bijoux technologiques présente des technologies innovantes au grand public. Cette année, il devrait faire la part belle aux objets intelligents. Les organisateurs attendent 170.000 visiteurs et près de 4.000 exposants issus de 150 pays qui présenteront drones, voitures, télés, smartphones et divers gadgets électroniques parmi lesquels la caméra Third-I.

14 start-ups wallonnes se sont envolées pour la Sin City, dont 5 de la province du Brabant wallon : Big Boy Systems (Wavre), Exostiv Lab (Wavre), IntoPix (Corbais), Selinko (Mont-Saint-Guibert) et Tessares (Ottignies-LLN). "Le but de ce salon n’est pas forcément de trouver de nouveaux partenaires ou des sociétés désireuses d’y investir financièrement. Mais plutôt de donner un coup de pouce à notre publicité et se faire connaître auprès du grand public à la fois américain et mondial", souligne Samuel Meirlaen, le fondateur de Big Boy System.