Brabant Wallon La commune annule le PCAR Gare-Infante pour garder la main

L’ancien site Fiat à Waterloo, et son réaménagement plus précisément, reste encore et toujours au centre des discussions. Lors du dernier conseil communal, le PCAR (Plan communal d’aménagement révisionnel) a été supprimé. "Nous sommes heureux de cette décision", souligne Jean-Louis Verboomen (Ecolo).

Accepté dans un premier temps, ce PCAR Gare-Infante n’est donc plus d’actualité. "Nous l’avions accepté afin de garder la main sur le dossier sans quoi, la Région aurait pu faire ce qu’elle voulait et construire plus de 400 logements sur le site", souligne Florence Reuter.

Et justement, le site Fiat, quel est son avenir ? On sait que l’école des Sacrés-Cœurs devrait y déménager, laissant 12.000m² de libre en plein centre-ville. "Il n’y aura pas de logements à la place et c’est inscrit dans le Master Plan avec l’arrivée d’une place communale. Pour le moment, nous sommes en discussion avec l’école pour poursuivre un projet avec elle."

Un projet qui, visiblement, vise à la création d’un nouveau complexe sportif sur le site Fiat. "La commune envisage de récupérer les terrains du parking Fiat pour y faire autre chose que du logement, continue la bourgmestre de la cité du Lion. Et pourquoi pas une salle de sport ? Le complexe du centre est vétuste et fuite de partout alors que la bulle du Chenois est vieillissante. Les rénover coûterait beaucoup trop cher à la commune et il serait dès lors intéressant de penser à un nouveau pole sportif."

Avec dix hectares, il y a de quoi faire quelque chose d’intéressant. "J’entends beaucoup d’habitants du Chenois dire qu’ils sont un peu en dehors de tout. Avec l’arrivée de l’école et la création possible d’un pôle sportif sur le site du parking Fiat, je pense que ce serait pas mal."

Mais on n’y est pas encore et Florence Reuter se montre d’ailleurs très prudente à ce sujet : "Je ne vais pas faire de promesses qu’on ne pourrait pas tenir mais ce qui est certain, c’est qu’on arrête le PCAR, qu’on discute avec l’école et qu’on réfléchit pour récupérer ces terrains sur le parking Fiat."