Brabant Wallon

Le Brabant wallon accueille de nombreux participants de Taizé

OTTIGNIES-LLN Près de 1.100 jeunes sont arrivés, hier, à la gare d'Ottignies. Âgés entre 16 et 34 ans et venus de toute l'Europe, mais aussi d'autres continents, ils viennent participer au pèlerinage de confiance, lancé il y a 30 ans par frère Roger, le fondateur de la communauté de Taizé.

Cette 31e rencontre européenne de jeunes, animée par Taizé, rassemble 40.000 jeunes au Heysel, à Bruxelles, cette semaine.

Vu la proximité de la Jeune Province avec la capitale, les jeunes sont logés dans des familles d'accueil, principalement recrutées au sein des paroisses, notamment à Tubize, Rixensart, La Hulpe, Waterloo, Nivelles et Ottignies-LLN.

Jeunes et familles se sont rencontrés hier, à l'église de Limelette, où ils ont été accueillis par le curé. "Nous accueillons 210 jeunes de sept nationalités" , note Jarek Buchholz, curé de Limelette et Rofessart. "Des Polonais puisque c'est ma nationalité, mais aussi des Allemands, Italiens, Biélorusses, Slovaques, Croates et Roumains. En plus des prières et carrefours organisés au Heysel, des rencontres et prières sont aussi programmées à l'église, notamment des prières du matin, mais aussi des groupes de partage, afin de mener des réflexions sur les rencontres entre les cultures, entre les religions ou au sein de l'Europe."

Des témoins d'espérance rencontreront aussi les jeunes. "Ce sont des gens de la région qui mènent des actions particulières pour la paix qui viendront partager leur expérience."

Le 31 décembre à 23 h, l'église de Limelette accueillera une prière pour la paix dans le monde, avant une petite fête à minuit et un repas préparé par des membres de la paroisse.

Enfin, les jeunes présenteront quelques caractéristiques de leur pays et de leur culture, jusqu'à 2 h. Ce jeudi 1er janvier à 10 h, les jeunes et les familles seront conviés à une messe. Ensuite, les jeunes partageront le repas de Nouvel An dans les familles.



© La Dernière Heure 2008