Brabant Wallon Le projet Maniak, porté par des passionnés de grimpe, se concrétisera en novembre

Le déboisement de la parcelle a eu lieu en février, le terrassement est achevé et actuellement, la structure métallique du bâtiment se met en place : dans le zoning nord, le rêve du Chaumontois Nicolas Mathieu et du Nivellois Martin Simon est en train de prendre forme.

Ces deux-là se sont connus en faisant de l’escalade en 2012. Depuis, ils ont surfé, skié, gravi le Ventoux à vélo ensemble. Mais leur projet le plus fou, c’est sans doute Maniak, la salle d’escalade qu’ils construisent sur une parcelle de 30 ares, dans le zoning de Nivelles Nord.

Un concept global, comprenant des voies sur des murs de 15 mètres de haut mais aussi des blocs pour améliorer sa gestuelle, une école pour initier les débutants, un espace yoga, un bar, un magasin de grimpe et même un sauna pour se détendre après l’effort.

La salle qui devrait ouvrir en novembre - le bâtiment sera terminé en septembre mais il faudra ensuite l’équiper - sera longue de 36 m sur 12 de large et évidemment, 15 mètres de hauteur.

Budget : 1,5 million d’euros, pour un projet purement privé qui se veut la première salle d’escalade "complète", en Wallonie. Les autres infrastructures du genre sont intégrées dans des centres sportifs ou dans des écoles, avec toutes les contraintes que cela engendre.

Au Maniak Club, les grimpeurs seront chez eux mais l’idée est aussi de recruter des débutants, recevoir des écoles, proposer des team building sympas aux entreprises… "C’est un projet que nous avons lancé il y a plus de trois ans, explique les deux compères. Nous avons rencontré des investisseurs venant du milieu. Quand il y a un blocage, on les appelle et ça se règle. Nous avons décroché un emprunt auprès d’une banque et, du côté de la ville de Nivelles, on n’a pas demandé d’argent, mais les autorités sont vraiment soutenantes. Elles nous ont aidés à rencontrer les bonnes personnes."

Pour compléter le budget d’aménagement de la salle, un crowdfunding a été lancé officiellement jeudi soir. Alors que 20.000 € sont espérés, le compteur dépasse déjà 7.400 € grâce à près de 80 contributeurs !