Brabant Wallon

Nivelles distribue son règlement général de police administrative

NIVELLES "Je sais que la comparaison est osée" , prévient le bourgmestre, Pierre Huart. "À une époque, il y avait le petit livre rouge. Aujourd'hui, je vous présente le petit livre bleu. Il n'a aucun lien idéologique puisqu'il s'agit du règlement général de police administrative (RGPA), qui vise à améliorer la qualité de vie de chacun. On aimerait que chaque Nivellois le garde sur sa table de chevet."

Cette somme indigeste de 150 articles, divisée en huit chapitres, sera prochainement distribuée dans toutes les boîtes aux lettres. Même si le dessinateur Pad'R l'a agrémentée de dessins humoristiques, on doute qu'un seul Nivellois lise entièrement ce règlement...

Ce n'est pas le but : il suffit d'y picorer les renseignements utiles, par exemple sur la propreté publique, l'élagage des plantations, les immeubles en ruine...

Les citoyens ont peut-être aussi intérêt à jeter un œil au chapitre consacré aux sanctions. Depuis 2005, des amendes administratives peuvent être infligées au niveau de la ville par le fonctionnaire sanctionnateur (Valérie Courtain) après constat d'infraction par les policiers ou par les trois gardiens de la paix qui ont la qualité d'agent constatateur.

La lutte contre les incivilités faisant partie des priorités au niveau communal, les procès-verbaux ayant donné à des poursuites ont augmenté de 75 % de 2006 à 2007. Et si, en 2006, le montant total des amendes payées dans ce cadre atteignait 1.300 €, on arrive pour 2008 à près de 6.500 €. Ce qui fait environ 250 amendes payées sur l'année.

"La consommation d'alcool sur la voie publique constitue 20 % de l'ensemble des infractions relevées ", précise Valérie Courtain. "C'est très important. Les nuisances relatives à l'environnement représentent quasi le double mais cela regroupe plusieurs infractions comme l'abandon de déchets, les sacs poubelles placés en dehors des heures, les mictions sur la voie publique,..."



© La Dernière Heure 2009