Brabant Wallon

Samedi 18h, deuxième jour de l'incrock festival. Après une soirée 100% musiques urbaines, le public est plus large aujourdhui et est de plus en plus nombreux à rejoindre le site de la carrière d'Opprebais.

Sous le chapiteau, Faon Foan chauffe les festivaliers. Il faut dire que la moitié du duo est originaire de Jodoigne et les filles se sentent donc comme chez elle. Pendant près d'une heure, elles feront chanter, danser et "clapper" les spectateurs enthousiastes.

Juste après, la grande scène s'enflamme avec Machine Gun, un coverband d'AC/DC. Alignant les tubes rock'n'roll du groupe australien, ils convainquent toutes les générations présentes dans le public.

Les notes de Highway to hell résonnent encore dans les oreilles quand c'est au tour du deuxième groupe de cover de faire son entrée. Du rock toujours, mais celui de Muse cette fois avec Museum.

Mais celui que tout le monde attend s'appelle Loic Nottet. Il arrive sur la main stage peu après 21h en compagnie de son double du clip de "mud blood". Content de reprendre sa deuxième partie de tournée, Loic Nottet assure le spectacle mêlant chant et danse.

Ce deuxième jour s'achèvera sur des rythmes plus électro avec Willy William dont son tube "Mi Gente" rappellera à tous qui il est, suivi du DJ Daddy K et du jeune qui monte, Todiefor. Quant au chapiteau, il se transformera en scène drum&bass et hardstyle, pour le plus grand plaisir des nombreux ados présents.