Une saison de transition à La Valette

Sébastien Etienne Publié le - Mis à jour le

Brabant Wallon

Léonil Mc Cormick passera la main à la rentrée 2013 à Bernard d’Oultremont

ITTRE Léonil Mc Cormick n’était pas seul, hier midi, sur la scène de son théâtre de La Valette pour présenter la prochaine saison à ses plus fidèles spectateurs.

Pour l’accompagner dans ce traditionnel rendez-vous printanier, Bernard d’Oultremont se plaisait à commenter aussi les futurs spectacles. Ce n’était pas un secret, le fondateur de la Valette qui approche de l’âge officiel de la retraite – Léonil Mc Cormick est né en 1948 – a choisi cet autre comédien pour lui succéder à la tête du théâtre.

“L’année prochaine sera ma dernière saison comme directeur” , confiait, hier, Léonil Mc Cormick. “Après, ce sera au tour de Bernard. Mais restons humble, il faut absolument l’aider. Cette année, nous avons déjà beaucoup discuté. Bernard m’a déjà forcé cette année à lire Jules Renard (NDLR : dont la pièce, L’Ecornifleur, sera jouée en février et mars 2013). Nous allons nous confronter.”

Car même si Léonil Mc Cormick cèdera officiellement le flambeau de directeur, il ne sera jamais bien loin de La Valette. Il y restera conseiller. D’ailleurs, pas question d’abandonner la scène et son premier métier de comédien.

Bernard d’Oultremont a d’ail- leurs accepté de relever le défi avec une exigence : “Je n’aurais jamais accepté de reprendre la direction de La Valette si Léonil était complètement parti et je ne travaillerai jamais sans lui demander son avis”, explique le futur directeur de La Valette. “Nous sommes complémentaires…”

Léonil Mc Cormick avait, voici 20 ans, lui-même repéré Bernard d’Oultremont, alors jeune comédien. Ils se donnent désormais fréquemment la réplique sur scène. Léonil Mc Cormick a choisi son successeur pour ses qualités de comédien. “Bernard est quelqu’un d’éclectique et qui n’est pas confiné dans un registre.”

En terme de changement, un autre a déjà été concrétisé. La Valette est désormais locataire de ses bâtiments, par bail commercial, et via un montage financier, sur initiative de Léonil Mc Cormick, avec la Province et l’Agence ID. Des travaux de modernisation étaient prévus par le nouveau propriétaire mais ceux-ci ne seraient finalement pas pour tout de suite.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner