Brabant Wallon Les organisateurs peaufinent une sécurité allégée par rapport à l’an dernier

L’air de rien, l’événement arrive à grands pas. Les prochaines 24 heures vélo auront lieu les 24 et 25 octobre prochains dans la cité universitaire. Pour cette nouvelle édition, le CSE Animations, le cercle des étudiants organisateurs, a pu alléger le dispositif de sécurité grâce à l’abaissement du niveau de menace terroriste par l’Ocam. "Les festivités prendront place au centre-ville de Louvain-la-Neuve, expliquent-ils. Contrairement à l’année passée, ce périmètre ne sera plus encadré par des barrières, ce qui permettra de circuler plus librement."

Dans cette nouvelle organisation, le premier cordon de sécurité disparaît. Par contre, "plusieurs zones de concert seront installées au centre de Louvain-la-Neuve, entourées de barrières et accessibles par des entrées contrôlées."

Comme l’année dernière, les sacs ne seront pas autorisés dans ces zones. Les zones de concert se situeront sur la place de l’Université, le Cortil du coq Hardy, la Grand-Place, la place Montesquieu, la place Cardinal Mercier et les parkings Leclercq. "Les accès via les parkings et les quais de la dalle de la ville seront possibles tant qu’ils ne débouchent pas sur une zone de concert", concluent-ils.

Cette nouvelle copie doit encore être approuvée par les autorités policières. L’année dernière, l’organisation comprenait une grande zone d’animations festives avec trois sous-zones à l’intérieur de celle-ci.

La grande zone était fermée et sécurisée par des barrières Heras. Cette zone formait un triangle avec la gare, la place Cardinal Mercier et le parking Leclerc comme points de repère. Pour y accéder, il fallait passer par un des onze points d’accès. Le contrôle était effectué par des gardiens. À l’intérieur de cette grande zone, il fallait montrer patte blanche.

La 41e édition des 24 heures vélo devrait à nouveau attirer près de 40.000 étudiants et 1.000 cyclistes, professionnels, amateurs ou folkloriques.