Brabant Wallon Localiser une place libre sera bientôt plus facile

La commune de Waterloo est sans doute l’une de celles qui possèdent le plus de places de stationnement gratuit en Brabant wallon. L’échevin waterlootois de la Mobilité, Cédric Tumelaire, en a répertorié plus de 1.000 sur l’espace public. Et il faut encore leur ajouter quelques centaines de places au complexe du 115, aux Jardins de Diane ou encore aux Carrefour Richelle et Bix.

Pourtant, cela n’empêche pas des automobilistes de circuler de longues minutes à la recherche d’une place. Principalement les mercredis après-midi et samedis, où le nombre de chalands explose dans la cité du Lion. "C’est un problème car cela impacte directement la mobilité à Waterloo, confie Cédric Tumelaire. On estime que 30 % du temps passé dans une voiture à Waterloo l’est pour chercher une place de parking. Ce trafic inutile vient s’ajouter au trafic de transit (NdlR : près de 40.000 véhicules traversent la commune chaque jour) et augmente les problèmes de mobilité à Waterloo."

Pour régler le problème, la commune va bientôt procéder à une modernisation des parkings publics en mettant en place une gestion dynamique. Des capteurs seront progressivement installés pour chaque place. Ces derniers permettront de déterminer les emplacements libres. Et les automobilistes en seront informés via des panneaux d’affichage électroniques qui jalonneront les rues waterlootoises.

Un système qui aurait plusieurs avantages. D’abord la diminution d’un trafic inutile, ensuite une baisse des émissions de gaz à effets de serre et enfin une attractivité renforcée des commerces, les automobilistes sachant plus facilement où se garer à proximité.

La commune a souscrit un partenariat avec la société Vinci Belgique pour lancer une période de tests. Le parking de la maison communale sera le premier à être équipé d’un tel système d’ici un bon mois. Les autres seront implémentés après évaluation de la période de test.