Brabant Wallon Interrompu en surface depuis mars, le chantier reprendra d’ici la mi-septembre

En mars dernier, les travaux entrepris depuis mai 2013 sur le viaduc de Wauthier-Braine, sur l’autoroute E19 en direction de Bruxelles, avaient dû être interrompus. En cause : des dégâts plus importants que prévus sur l’infrastructure.

"Si les travaux se poursuivaient sous l’ouvrage d’art, ils étaient par contre à l’arrêt en surface suite à un problème technique qui ne pouvait être détecté qu’après la mise à nu du tablier", confie Héloïse Winandy, la porte-parole de la Sofico. "Il est en effet apparu que le béton de la dalle de tablier était plus abîmé qu’attendu. La technique d’hydro-démolition prévue dans le cahier des charges n’a pas permis d’atteindre une couche de béton sain."

Si, dans un premier temps, la date de reprise des travaux était fixée à juillet, les automobilistes qui empruntent le viaduc - construit dans les années 70 et parcouru journalièrement par 80.000 véhicules - ont pu constater que rien n’avait bougé durant les congés scolaires.

Le chantier devrait toutefois reprendre dans les prochains jours. D’ici la mi-septembre au plus tard, précise-t-on à la Sofico. "Diverses réflexions et tests ont dû être menés dans les délais les plus rapides pour trouver la solution techniquement la plus adaptée et la moins coûteuse. Afin d’assurer une qualité optimale du travail effectué et au vu des aléas rencontrés, la Sofico a finalement décidé, en concertation avec la direction générale opérationnelle Routes et Bâtiments du SPW, de remplacer entièrement la dalle de tablier dans le sens Mons-Bruxelles."

Un imprévu qui entraînera un retard important. Initialement prévue pour l’automne 2015, la fin des travaux serait donc postposée d’un an. "Les travaux devront en effet être poursuivis, en fonction des conditions météorologiques, jusque fin de l’année 2016."

Au final, le coût du chantier devrait grimper à 11,96 millions d’euros, au lieu des 10,6 millions prévus initialement.