Brabant Wallon Après avoir claqué la porte du CDH, la conseillère a choisi la liste du bourgmestre

"Delphine et moi, c’est une longue histoire de ‘je t’aime, moi non plus’, et plutôt même de ‘moi non plus’. Il a fallu mettre un certain nombre de choses à plat mais sur les gros dossiers, elle a souvent suivi nos décisions. Et elle est toujours restée correcte."

Le bourgmestre Emmanuel Burton, entouré hier soir d’une bonne partie des membres de la future liste MR, a annoncé que Delphine Haulotte figurerait bien sur sa liste pour les élections communales d’octobre.

Celle qui avait engrangé le plus de voix parmi les élus de l’opposition en 2012 avait claqué la porte du futur groupe Ensemble pour Villers il y a quelques mois, avant de faire de même au CDH.

Surprise hier soir : elle était entourée de l’ancien conseiller communal CDH Philo Van Lierde, et de l’ex-échevin PSC Alain Lejeune, tous deux présents pour exprimer leur soutien envers le choix effectué par l’ancienne conseillère humaniste.

Un temps, celle-ci avait envisagé de lancer une liste citoyenne, et elle avait reçu quelques soutiens de poids. Mais finalement, les convergences de vue avec le MR sur les projets communaux de centre droit l’ont incitée à rejoindre la liste du maïeur. "Au départ, j’étais fort méfiante, reconnaît-elle. On était un peu comme chien et chat mais finalement, j’ai constaté qu’il y avait beaucoup de concertation entre le bourgmestre et les gens de sa liste. Et on se connaît tous depuis très longtemps, on peut travailler ensemble dans un esprit constructif…"

La liste du maïeur restera clairement une liste MR, pour être la plus claire possible envers l’électeur en octobre. Mais Emmanuel Burton affirme ne pas obliger Delphine Haulotte à prendre sa carte… "C’est vrai mais je compte bien le faire, indique l’intéressée. Le social me tient évidemment à cœur, mais le centre-droit me correspond bien."