Brabant Wallon

Il revendait son butin chez un ferrailleur de Namur

Vendredi matin, le bourgmestre Emmanuel Burton avait lancé un appel aux témoignages sur les réseaux sociaux pour identifier l’auteur d’un acte certes délictueux, mais aussi terriblement dangereux: des taques et grilles d’avaloirs avaient été volées la nuit précédente entre Marbais et Rigenée, l’auteur laissant des trous béants dans la chaussée sans se préoccuper des conséquences pour les usagers de ces voiries.

Des informations pertinentes sont parvenues à la commune suite à cet appel, et elles confirmaient quelques rumeurs courant déjà suite à d’autres vols de ce genre, commis il y a une dizaine de jours à la rue de l’Abbaye. Des renseignements assez solides pour que la police pousse plus loin ses investigations : les plaques métalliques volées dans la nuit de jeudi à vendredi ont toutes été retrouvées chez un récupérateur de métaux de la province de Namur. Et l’homme qui lui a apporté ces grilles a été identifié.

Reste maintenant aux enquêteurs à boucler le travail. Du côté de la commune, le bourgmestre Emmanuel Burton indique que les lieux seront remis en état dès demain. Et le collège communal de vendredi se positionnera sur une éventuelle constitution de partie civile. Deux automobilistes ont pour l’instant fait savoir qu’ils avaient endommagés leur véhicule à cause de ce vol de grilles d’avaloirs.

Cet après-midi, le bourgmestre s'est réjoui de l'arrestation du voleur sur les réseaux sociaux.