Brabant Wallon La liste de la bourgmestre Wal1 a en partie été dévoilée ce 21 juillet

"Notre volonté est de poursuivre la politique entamée il y a douze ans", lance Laurence Smets (PS) actuelle bourgmestre, le jour de la fête nationale. Le ton est donné. La campagne est lancée. Pour parvenir à cet objectif, Laurence Smets et ses troupes visent un troisième mandat. "Nous siégerons seuls si nous avons une majorité absolue. Avec d’autres si nous n’arrivons pas à avoir 50 % des sièges. Mais rien n’est encore décidé. En toute loyauté, nous discuterons avec les autres partenaires, au soir du 14 octobre, si besoin."

Après des années de finances difficiles voire critiques, la paisible et rurale commune de Walhain peut souffler. "Et à nouveau rêver après ces années difficiles. Aujourd’hui, nos comptes communaux sont extrêmement positifs."

Dans les grandes lignes, pour la prochaine législature, les membres de Wal1 veulent rester "proches des Walhinois", tout en conservant le caractère rural de la commune. Néanmoins, les candidats proposeront, s’ils sont élus, une extension de la crèche et du complexe sportif ou l’ouverture du Vieux Château au public. Sans oublier les jeunes et les aînés.

Des rencontres citoyennes prévues en septembre peaufineront cette feuille de route. Les trois échevins étiquetés Wal1, Nicole Thomas-Schleich, Jules Prail et Philippe Martin, remettront eux aussi leurs mandats en jeu. Raymond Flahaut, actuel président du CPAS, sera absent "pour des raisons de santé".

Laurence Smets a présenté 17 des 19 candidats présents sur sa liste. Deux autres candidats doivent encore être annoncés. "Des surprises", nous a-t-on promis.