Brabant Wallon Le tronçon entre la rue de la Station et l’avenue Claire va complètement être modernisé.

Le tronçon de la chaussée de Bruxelles compris entre la rue de la Station et l’avenue Claire va être modernisé dans le même esprit que la rénovation réalisée en 2010. En effet, durant ces vacances de Pâques, cette partie de la chaussée de Bruxelles va se refaire une petite beauté car l’idée est bien de la moderniser.

Fort logiquement, ces travaux vont engendrer des problèmes de circulation, particulièrement au début de ceux-ci. L’entrepreneur doit effectivement préparer les travaux mais surtout sécuriser la zone. Il s’agit d’une étape essentielle qui permettra non seulement de garantir les déplacements des piétons et les accès aux commerces mais aussi la sécurité des travailleurs.

Par contre, contrairement à ce qui a été annoncé dans un premier temps, l’entrepreneur chargé de l’embellissement du Centre a précisé qu’à moins d’un imprévu technique ou lié à la sécurité, une bande de circulation de la chaussée de Bruxelles pourrait finalement être conservée en direction de Bruxelles. Une bonne nouvelle puisqu’elle devait initialement être complètement fermée à la circulation.

Dans le sens Bruxelles-Charleroi, en revanche, la circulation ne sera pas possible sur ce tronçon et une déviation sera donc mise en place. Dès le mercredi 6 avril, les embarras devraient être plus limités. La largeur de la chaussée étant suffisante sur cette portion, il sera alors possible de circuler dans les deux sens mais les bandes de roulage seront quelque peu réduites.

D’un point de vue esthétique, des pavés de terre cuite de couleur chaude remplaceront le revêtement actuel des trottoirs. L’éclairage public sera également modernisé et les illuminations de fin d’année pourront aussi y être accrochées sans câbles apparents. Les quelques parkings en épi disparaîtront au profit de places le long de la voirie. De plus, des zones de livraison seront créées pour les véhicules venant approvisionner les commerces et restaurants.

Enfin, la bande de circulation réservée aux bus sera quant à elle allongée. À moins de grosses intempéries, cette première étape devrait se terminer avant les congés du bâtiment au mois de juillet. La deuxième phase sera quant à elle entamée au début du mois d’août et elle nécessitera la fermeture complète de ce tronçon durant deux semaines. Il s’agira alors de créer des îlots centraux et le chantier se terminera par le remplacement complet de l’asphalte.


Objectif sécurité pour les usagers "faibles"

Cette rénovation sera réalisée avec la même philosophie et avec des matériaux identiques à ceux de la précédente phase de modernisation de la chaussée de Bruxelles, qui date de 2010. "Il est grand temps de poursuivre le travail réalisé en 2010 et d’harmoniser le centre, explique la bourgmestre Florence Reuter. I l est essentiel de rendre les déplacements des usagers faibles plus sûrs et plus agréables le long de la chaussée de Bruxelles. Une récente étude a, par ailleurs, classé Waterloo deuxième centre-ville le plus dynamique de Wallonie. Le commerce est un important moteur de notre activité économique et il faut aussi le soutenir en améliorant le cadre environnant."

De cette manière, dès que cela sera possible, les trottoirs seront élargis pour sécuriser les déplacements des usagers "faibles". Un itinéraire cyclable partagé sera également créé sur ce tronçon de la chaussée de Bruxelles.

Enfin, dernière bonne nouvelle : une attention toute particulière a été accordée aux déplacements des personnes à mobilité réduite. En effet, les bordures seront rabaissées et des dalles tactiles seront placées pour les personnes malvoyantes.