Brabant Wallon

Le sélectionneur était de passage à la St. John's International School avant de s'envoler vers la Russie pour la Coupe du Monde

Et si la réussite des Diables Rouges face au Panama lundi dernier (3-0) trouvait son origine au sein de la cité du Lion ? Ce n’est pas impossible puisque le sélectionneur national, Roberto Martinez, a pris le soin de rendre une petite visite aux élèves de la St. John’s International School avant de prendre l’avion en direction de la Russie.

Soucieux de vouloir aider à leur manière les Diables, les jeunes étudiants ont invité le sélectionneur national afin de lui donner quelques conseils. Le premier, et peut-être pas l’un des plus inutiles, c’était de préciser que même s’il perd, le football, ça ne reste qu’un jeu. Un jeu avec de gros enjeux, certes, mais un jeu quand même.

Si d’autres conseils devaient certainement être connus du sélectionneur belge comme "mettre un gardien au goal sinon l’autre équipe va marquer" ou encore "ne pas prendre la balle en main à moins d’être le gardien" et "faire des passes à ses coéquipiers", d’autres ont de quoi faire réfléchir positivement sur l’importance du sport dans la vie de tous les jours.

Intitulé "most important", ces quatre conseils sont de s’entraîner fort, de toujours faire de son mieux, de prendre du plaisir et ne pas oublier que ce n’est qu’un jeu.

Touché par cette initiative, Roberto Martinez s’est déplacé en personne, avant son départ en Russie, pour remercier les élèves mais également leur offrir un petit présent : tous ont eu droit à un maillot aux couleurs des Diables Rouges.

À n’en point douter, le sélectionneur ne manquera pas de faire suivre ces conseils aux Eden Hazard, Romelu Lukaku et autres Dries Mertens et Kevin De Bruyne. Et si c’était ça, la clé du succès de notre équipe nationale ?