Brabant Wallon Après plus de deux ans de travaux, les changements sont impressionnants

C’est l’un des lieux les plus prestigieux de Waterloo et de sa célèbre bataille qui vient de subir une véritable cure de jouvence. Après 2,5 ans de travaux, le musée Wellington, situé en plein centre de la cité du Lion, est flambant neuf et le résultat est plutôt époustouflant.

Peinture fraîche, salle épurée et pièces d’exception, rien n’a été laissé au hasard. Il faut dire que l’état du musée avait de quoi inquiéter. "En fait, on a vu le contraste entre l’état du musée Wellington et les autres institutions qui ont été rénovées à l’occasion du bicentenaire de la Bataille", explique Bernadette Delange-Raeymaekers, la présidente du musée.

Entre les poutres pourtant porteuses qui ne supportaient plus rien et les gros problèmes de mobilité, cette rénovation était primordiale pour sauvegarder ce patrimoine historique. "La scénographie a été complètement repensée tout comme la décoration. Mais les investissements ont été plutôt modestes et nous voulions surtout respecter l’authenticité et la chaleur des lieux."

Au total, ce sont 120.000 euros qui ont été investis. Une somme à laquelle on peut ajouter les honoraires des ouvriers communaux qui ont largement contribué à cette remise à neuf d’un système électrique obsolète, de branchements réalisés à la petite semaine ou encore à l’installation d’un éclairage intelligent.

Présent pour l’événement , le duc de Wellington n’a pas hésité à saluer le travail effectué. "La première fois que je suis venu au musée, c’était en 1958 et je suis impressionné par le travail accompli et par la présentation. C’est une véritable fierté de voir un lieu dans cet état", s’est-il exprimé.

Une grande cure de jouvence pour le musée Wellington qui est à présent prêt à accueillir jeunes, moins jeunes ainsi que les personnes à mobilité réduite puisqu’un projet prévoit l’installation future d’un petit ascenseur… si les subsides suivent.