Brabant Wallon La rivière wavrienne serait remise en valeur au niveau du quai aux Huîtres

L’un des autres grands projets de la majorité actuelle dans le cadre de l’opération Wavre 2030, c’est l’embellissement du centre-ville de Wavre. Cela passe par la rénovation complète de la place Henri Berger et un déménagement de la gare des bus sur le parking dit du Moulin à vent, la création d’une passerelle pour relier la rue de l’Ermitage à la gare SNCB, l’aménagement de la galerie des Carmes ou encore la création d’un nouveau complexe de logements au-dessus du parking des Carabiniers.

Par ailleurs, une rocade devrait être créée et les rues de l’hypercentre seraient aménagées pour y rendre le piéton et le vélo prioritaires tout en n’y interdisant pas les voitures. "Les automobilistes seront toutefois incités, via la rocade, à rejoindre les parkings en périphérie et, de là, de rejoindre d’hypercentre à pied", précise-t-on au sein de la Ville.

Mais la rénovation urbaine du centre de Wavre passera aussi par la mise en avant "d’atouts" naturels de la ville. Dont la Dyle est sans doute le plus intéressant.

Traversant la ville de part en part, elle disparaît sous la rue du Pont du Christ pour ne réapparaître que le long du quai du Triomphe. Elle passe donc sous un pertuis long de 200 mètres.

L’objectif des autorités communales serait de détruire 90 % de ce pertuis pour remettre la Dyle à ciel ouvert et de créer une promenade piétonne - mais également carrossable pour les services de secours - pour se rapprocher de l’eau. "On veut effectivement remettre la Dyle au cœur de la ville. Des villes néerlandophones comme Malines et Leuven l’ont fait. Un élément d’eau dans une ville est toujours un élément d’identité très important qui amène un caractère spécifique à cette ville."

Certains commerces de la rue des Brasseries étant aujourd’hui devenus traversants, un ponton léger qui surplomberait la Dyle serait créé pour donner accès à ces commerces.

Enfin, une nouvelle place serait créée en gradins pour se rapprocher encore de la Dyle, juste en face de l’Ipes.