Brabant Wallon Les travaux de revitalisation du site ne commenceront réellement qu’une fois le désamiantage opéré

Après être resté à l’abandon pendant plus de vingt ans à proximité immédiate du centre-ville de Wavre, le chancre Folon a entamé sa profonde mue en juin. Une fois que l’agence de promotion immobilière du Brabant wallon s’est assurée qu’aucun recours n’avait été déposé contre le permis octroyé en avril, les grues et pelleteuses sont entrées en action en juin pour effectuer les premiers travaux de déshabillage de l’actuel bâtiment.

Aujourd’hui, c’est une nouvelle étape qui vient d’être franchie vers une revalidation définitive de l’ancien athénée.

La Ville de Wavre a en effet octroyé le permis d’environnement pour permettre le désamiantage du bâtiment. Il faudra donc procéder à l’enlèvement de 3.520 mètres courants de mastic amianté avant de procéder à la pose de la première pierre officielle du projet.

Celle-ci pourrait avoir lieu au mois de septembre, espèrent les autorités provinciales, qui mènent à bout de bras ce projet depuis une dizaine d’années. "Les travaux pourraient commencer d’un jour à l’autre", confie Mathieu Michel, le président du collège provincial. "On a fait tout ce qui était en notre pouvoir pour faire démarrer les travaux. Désormais, c’est la société en charge qui est responsable du timing. Il faut savoir que les travaux de désamiantage peuvent prendre du temps. On aura une réunion fin août ou début septembre avec tous les intervenants et l’on en saura plus sur le timing. Mais une fois le désamiantage terminé, ils pourront débuter à tout moment."

Pour rappel, le projet est de transformer l’ancien athénée en logements. Outre les 152 logements qui seront répartis dans la structure pyramidale et les 5 nouveaux immeubles à construire, un espace polyvalent, un grand parc agrémenté d’un étang qui servira de bassin d’orage, un potager communautaire et des sentiers facilitant la mobilité douce seront créés.