Brabant Wallon Au total, une cinquantaine de logements sont envisagés sur le site

Il y a un peu moins d’un an, les premiers coups de pelle étaient donnés dans le futur quartier des Cinq Sapins. Au grand dam des défenseurs de l’environnement qui dénonçaient une urbanisation sans cesse croissante à Wavre.

Le projet est porté par la société Lotinvest, filiale d’Immobel, depuis de nombreuses années déjà. Et les riverains craignaient que le nouveau quartier engendre d’importants problèmes de mobilité dans un secteur déjà congestionné aux heures de pointes. La crainte était que la nouvelle voirie créée au sein des futurs quartiers soit parasitée par le trafic de transit évitant la sortie de la N25 via la chaussée de Huy.

Les promoteurs avaient revu leur copie et dessiné des voiries en cul-de-sac, empêchant tout trafic. Ce qui n’avait pas convaincu les riverains qui estimaient que le positionnement des rues était une invitation à étendre encore le quartier en construisant sur la zone agricole du site. Et qu’il était "regrettable de supprimer l’un des derniers endroits verts de la cité du Maca".

Les plaintes n’avaient finalement pas abouti et les premiers coups de pelle pour la viabilisation avaient été donnés début août de l’année dernière. Si cette étape n’est pas encore terminée, la phase de commercialisation vient de débuter.

La société Lotinvest invite les acquéreurs potentiels à se manifester pour connaître leurs désirs et modifier les plans initiaux.

Concrètement, le futur quartier des Cinq Sapins, situé en face du quartier des Quatre Sapins, sera constitué de 40 maisons et de deux immeubles de sept appartements chacun.

Les maisons , de deux à quatre façades, seraient réparties sur des terrains allant de 3 à 16 ares. Au final, seuls 4 des 10 hectares du site sont situés en zone urbanisable. Le solde restera dédié à l’agriculture et devrait servir de zone tampon entre les futures habitations et la N25.