Brabant Wallon Le produit de la vente sera reversé à l’ONG Greenpeace

Le nom d’Anne Canneel ne dira sans doute pas grand-chose à la majorité des citoyens brabançons wallons. Mais cette artiste bruxelloise, décédée en décembre dernier à l’âge de 67 ans, est réputée dans le monde des Beaux-Arts pour la qualité de ses sculptures.

Préférant la terre, en particulier la chamotte, mais travaillant également d’autres éléments tels que le bois, la pierre, le bronze, la céramique et le verre, elle était aussi artiste peintre et utilisait tout autant la peinture à l’huile que les pastels.

Dans son testament , elle a légué l’entièreté de son patrimoine artistique à Greenpeace, qui a décidé de mettre ses œuvres aux enchères. "En mai 2017, Anne Canneel a pris contact avec Greenpeace, dont elle était sympathisante depuis 20 ans, et a proposé de lui léguer son œuvre, une merveilleuse façon pour elle de poursuivre son engagement, précisent les responsables belges de l’ONG. Ses volontés étaient claires : elle désirait que ses œuvres soient dispersées dans le public et que le revenu en revienne à Greenpeace pour que celle-ci puisse financer ses campagnes. Par cette exposition-vente, Greenpeace désire rendre hommage à son travail et la remercier de sa générosité. Une centaine d’œuvres seront mises en vente au bénéfice de Greenpeace."

La vente aura lieu ce vendredi à 19 h au sein de la maison de vente Phœnix Auction, à Wavre.