Brabant Wallon La majorité n’admettrait pas que le ministre donne son feu vert à ce stade

Lors du dernier conseil communal, Jean-François Mitsch (indépendant) a déposé une motion à propos des projets éoliens développés par plusieurs promoteurs à Genappe, et demandant notamment au ministre en charge de cette matière à la Région wallonne de n’accorder aucune autorisation tant que la commune ne dispose pas d’une cartographie éolienne.

Établir une cartographie spécifique afin de déterminer où il serait intéressant d’installer des éoliennes sur le territoire communal est en effet une initiative prise par la majorité - il s’agit d’une première en Wallonie - mais dont les promoteurs ne tiennent pas compte puisqu’ils ne veulent pas attendre avant d’introduire les demandes de permis.

Le projet WindVision a reçu un avis défavorable du collège communal puis du fonctionnaire délégué pour cette raison, et le promoteur éolien a introduit un recours auprès du ministre. "Le ministre n’a pas encore statué et nous lui avons écrit pour défendre notre position, a indiqué le bourgmestre Gérard Couronné. S’il accorde tout de même le permis, il est clair que nous contesterons cette décision devant le Conseil d’État."

Quant au projet New Wind, le dossier a été retardé par une erreur de date dans la procédure de consultation. Le promoteur a relancé la procédure, lui aussi sans attendre la cartographie que la commune veut réaliser, mais il s’est à nouveau trompé.

C’est donc reparti pour un troisième essai. Le cahier des charges pour faire établir la cartographie éolienne du territoire communal sera présenté au conseil communal du mois de mars.