Bruxelles

Même nom, mais public plus jeune, il sera ouvert dès ce vendredi.

Abandonné depuis de longues années, cet établissement bruxellois va être repris par Jalal Pousseur et son associé Johnny Mafait. "C’est le challenge qui nous a donné envie de reprendre cet endroit. On souhaite faire quelque chose de différent", se réjouissent les deux hommes, dans les colonnes de Sudpresse. Si le nom restera inchangé, les associés ont l'ambition de toucher un public plus jeune. 

Le rez-de-chaussée de l'ancien établissement sera dédié à la restauration. "Nous proposerons un petit-déjeuner, le matin. Un brunch, le midi. Pour le souper, nous voulons terminer avec du rapide. C’est-à-dire des tapas et un buffet", détaille Jalal. L'étage, lui, pourra accueillir aussi bien des réunions d'entreprises en journée qu'une programmation musicale en soirée. "L'offre oscillera entre du jazz et de l’électro", précise le nouveau gérant. 

Les travaux entrepris il y a deux ans ont fait face à plusieurs obstacles. Notamment, des contraintes techniques liées au classement du bâtiment par la Région bruxelloise en 2002. La Ville de Bruxelles se réjouit aussi de la reprise de l'établissement laissé à l'abandon depuis 1999.

Histoire de marquer le coup, le Cheval Marin aura aussi ses écrants géants qui occuperont l'étage tout au long de la Coupe du Monde. Réouverture officielle: ce vendredi!