Bruxelles

Ce rassemblement a été organisé suite à l'agression d'un couple d'homosexuels à Schaerbeek lundi dernier.

Environ 200 personnes ont participé, samedi, à un rassemblement contre l'homophobie à la gare du Nord à Bruxelles. Ce rassemblement a été initié à la suite de l'agression violente d'un couple d'homosexuels à Schaerbeek lundi soir. Selon le parquet de Bruxelles, il n'est pas exclu qu'il s'agissait d'une dispute entre voisins, mais d'après le couple et les manifestants, l'agression avait plus un caractère homophobe. "Nous sommes ici pour dire que l'homophobie n'a pas sa place à Bruxelles", ont souligné les protestataires.

"Il y a à peine deux semaines, la Gay Pride était organisée à Bruxelles. Nous espérions que notre message était passé mais depuis lors, il y a eu trois agressions contre des homosexuels. Nous sommes réunis aujourd'hui pour clamer que la discrimination et l'homophobie n'ont pas leur place à Bruxelles", a déclaré Graham Peele, l'organisateur du rassemblement. Selon M. Peele, le récit d'agressions homophobes n'est que la pointe de l'iceberg, certaines agressions n'étant pas révélées. "Ce qui est arrivé lundi soir, nous a marqué à vie", a indiqué Jeroen, l'un des deux hommes victimes de l'agression. "Mais toutes les manifestations de soutien que nous avons reçues depuis nous vont droit au coeur."