Bruxelles

Soutenir l’éducation digitale avec le digital. C’est l’idée qu’a eue Thomas Vanderstraeten en lançant Cryptorun for BeCode, un challenge sportif innovant qui se tiendra ce dimanche 20 mai


Deux passions bien différentes peuvent se réunir autour d'un même projet. C'est comme ça que Thomas Vanderstraeten, ce dimanche 20 mai, va se retrouver à courir 60 kilomètres autour de Bruxelles. Si la première passion est aisée à trouver, la course à pied, la seconde l'est moins : la technologie Blockchain. On vous explique.


Booster l’éducation digitale

Cette aventure sportive part d'un constat: dans les trois années à venir, 30.000 emplois dans le domaine de l’IT seront vacants en Belgique. Parallèlement, le taux de chômage des jeunes est très élevé (23% pour la Belgique et jusqu’à 26.5% dans les grandes villes du royaume). D’où l’importance de se former dans la programmation de sites web et d’applications mobiles.

C’est justement ce que l’ASBL BeCode propose, au travers d’une formation gratuite en développement web. En sept mois et à temps plein, on peut s’y former dans un domaine de pointe et décrocher un emploi d’avenir. L’atout de cette formation ? Son accessibilité. Âge, expérience professionnelle, genre, diplômes, aucun de ces critères n’entre en compte lors de l’inscription. Tout se base sur la motivation.


Deux passions pour soutenir le projet

Sensible à l’importance de l’éducation digitale, Thomas Vanderstraeten a vu dans ce projet l’occasion de soutenir cette cause, grâce au digital. Passionné par la technologie Blockchain et par la course à pied, il a eu l’idée de mêler ces deux passions autour de BeCode en créant Cryptorun for BeCode, une course d’un peu plus de 60km qui se déroulera autour de Bruxelles le 20 mai et pour laquelle il cherche à se faire parrainer au profit de BeCode. Les fonds seront collectés en Ether, une crypto-monnaie similaire au Bitcoin. C’est donc l’occasion rêvée de mettre en lumière la nouvelle technologie Blockchain.


La Blockchain, c’est quoi ?

La Blockchain est surtout connue du grand public pour être la technologie supportant la crypto-monnaie Bitcoin. Mais outre cette monnaie, un vaste panel de nouvelles applications s’appuient sur les avantages uniques de cette nouvelle technologie. Les atouts principaux de la Blockchain sont la décentralisation, la transparence, et l’immuabilité. Une fois qu’une donnée est écrite sur cette base de données distribuée, elle devient consultable par tous - sans pouvoir être modifiée pour autant. Une sorte de cadastre, sécurisé par la cryptographie.

Pour le challenge Cryptorun for BeCode, Thomas Vanderstraeten utilise plus spécifiquement un smart contract ou contrat intelligent : une application développée directement sur la Blockchain.

Sur le réseau Ethereum où ils seront stockés, les fonds levés seront consultables par tous. Leur sécurité sera assurée par une application Blockchain appelée smart contract : une sorte de contrat qui s'assure tout seul que ses clauses soient bien respectées. Les clauses du contrat sont assez simples: les fonds collectés seront transmis à BeCode seulement si Thomas court 60km et l'enregistre sur son GPS, auquel le smart contract est connecté. Autrement, les donateurs pourront récupérer leurs fonds.

© dr

Envie de participer ?

Le Challenge Cryptorun for BeCode, c’est le 20 mai, le départ se donnera à 10h au Parc de la Woluwe et l’arrivée se fera au Parc de Bruxelles. Les plus sportifs peuvent parcourir une partie du chemin avec Thomas. Les autres peuvent faire une donation en crypto-monnaie s’ils le souhaitent !