Bruxelles Le square du Solboch a encore été le théâtre d’un accident impliquant la Stib.

Ce quartier résidentiel, proche de l’ULB, déplore à nouveau un accident entre une voiture et un tram. Ce jeudi matin, l’incident fut heureusement sans gravité mais les riverains se demandent quand les autorités vont trouver des solutions afin d’éviter un drame.

Une riveraine , désirant garder l’anonymat, signalait ce matin : "Cela fait des mois que ça dure. Les voitures qui viennent de l’avenue de l’Orée ou de l’avenue Guillaume Gilbert sont régulièrement percutées par des trams qui circulent avenue du Pesage. Il y a un problème de signalisation. J’ai pris contact avec les autorités communales et la police mais rien ne change. Il faudrait mettre un casse-vitesse ou, au moins, un panneau lumineux".

Le gérant du restaurant Solbosch, David Augello, ne sait plus vers qui se tourner et nous confie son désarroi : "J’ai une terrasse de 80 places mais je ne peux même pas en utiliser la moitié car les gens savent qu’il y a beaucoup d’accidents et ils ont peur qu’une voiture ne vienne foncer dans les tables. Des barrières comme au cimetière d’Ixelles me permettraient de servir mes clients en toute sécurité. J’ai même voulu faire l’aménagement moi-même mais les contraintes urbanistiques sont telles que je n’ai pas les moyens de protéger mes clients."

Le scénario serait souvent identique. Les conducteurs regardent sur leur droite afin de respecter la priorité mais seraient moins attentifs aux véhicules qui arriveraient sur leur gauche. Lorsqu’il s’agit d’un tram, l’accident est souvent au rendez-vous car ces véhicules sont toujours prioritaires et ont besoin de plus de temps pour freiner.

Le bourgmestre, Willy Decourty (PS), relativise un peu les faits : "Si les automobilistes s’avançaient moins sur la chaussée et faisaient attention quand ils croisent des rails de tram, tout cela n’arriverait plus. Je n’ai pas souvenir des plaintes de la part des riverains mais nous allons vérifier ce qu’il se passe et trouver des solutions si nécessaires".