Bruxelles

Les faits se sont déroulés rue Maes, dans la nuit de dimanche à lundi.

Henri, âgé de 81 ans, a été homejacké dans la nuit de dimanche à lundi, à 4 h 30 précisément. Les faits se sont déroulés rue Maes, à Anderlecht, rapporte La Capitale. "Je dormais profondément lorsque j’ai été réveillé par de la lumière. Derrière cette lumière, il y avait trois silhouettes. Elles pointaient chacune leurs lampes torche en direction de mon visage de sorte que je ne pouvais pas voir grand-chose, explique Henri dans les colonnes de Sud Presse. L’une d’entre elles s’est ensuite approchée du lit. C’était un homme. Il s’est placé à ma gauche, il a mis sa main sur ma poitrine et il m’a dit : chuut. Puis, sans piper mot, il a frotté son pouce contre son index pour me demander où était l’argent."

D'argent, les trois voyous n'en auront pas beaucoup : 40 euros et un stylo Parker acheté en 1952 d'une grande valeur... sentimentale. "J’ai répondu que je n’avais pas d’argent ici dans la maison, que tout ce que j’avais était en bas. Ils ont tout fouiller et, à un moment donné, ils sont redescendus sans faire le moindre bruit. J’ai attendu trente secondes, puis, je suis descendu à mon tour et ils n’étaient déjà plus là."