Bruxelles

La victime souffre de douleurs aux cervicales et a deux côtes fêlées.

Accident peu banal, lundi matin à 10 h 50, rue Limnander à Anderlecht. Nous sommes dans le quartier du Triangle d’Or, juste derrière la gare du Midi et la place Bara. Un motard de la police zonale a percuté une piétonne en train de traverser le passage piéton a vive allure. Comme on peut le voir sur la vidéo, le policier roulait lentement et sa vue était cachée par une camionnette blanche justement arrêtée pour laisser passer la piétonne.

Sous le choc, la victime a réussi à se relever puis s’est rassise sur le trottoir. Le policier s’est bien évidemment arrêté pour prendre soin de la victime et procéder aux constatations d’usage. Contactée par nos soins hier, la zone de police Midi (Anderlecht, Saint-Gilles et Forest) nous a assuré ne pas avoir eu connaissance de cet incident. Une fourgonnette de police est pourtant arrivée sur place une demi-heure après l’accident.

La victime souffre de deux côtes fêlées, de douleurs aux cervicales. Elle est d’ailleurs retournée à l’hôpital ce matin car elle n’arrivait plus à bouger l’une de ses mains. "Elle était bien sonnée" , explique un témoin de la scène. "Il y a rapidement eu un attroupement dans la rue. Les gens venaient aux nouvelles, voulaient la rassurer, lui apportaient de l’eau. La victime s’est rapidement relevée puis est restée une vingtaine de minutes assise sur le trottoir avant d’entrer dans un magasin de la rue Limnander avec la police pour plus de tranquillité."

Dans ce quartier rassemblant de nombreux grossistes en textile - raison pour laquelle on l’appelle le Triangle d’Or en référence au quartier du même nom à Paris -, le parking en double est une religion. " La faute au manque de places de parking" , déplore notre témoin. " Les livreurs sont obligés de se garer en double file. Ils n’ont pas d’autre choix."

Sur les quelque 5.000 piétons blessés chaque année en Belgique, près d’un tiers traversait un passage piéton.

Chaque année, près de 5.000 piétons sont victimes d’un accident de la circulation dans notre pays : 4.809 en 2014 dont 106 tués et 527 gravement blessés. " Près de 13% des piétons accidentés ont donc été gravement touchés, ce qui démontre qu’il s’agit d’une catégorie d’usagers particulièrement vulnérables" , commente Vias.

" L’absence de moyen de protection comme peut l’être une carrosserie, la place plus petite qu’ils prennent, le fait qu’ils soient nettement moins visibles, ainsi que la vitesse plus élevée de la circulation environnante jouent évidemment en leur défaveur. En cas de collision avec un autre usager, c’est toujours le piéton qui paie les pots cassés."

Sur ces 5.000 piétons blessés, près d’un tiers traversait un passage piéton.