Bruxelles

Une réunion entre la commune et les commerçants s'est tenue ce mardi afin de réévaluer le dispositif. Environ 400 PV ont déjà été dressés

Depuis le 15 mars, un arrêté pris par la bourgmestre d'Ixelles Dominique Dufourny (MR) ordonne aux tenanciers du quartier Flagey d'évacuer leurs terrasses de l'espace public à maximum 1 h du matin. Une décision qui a déjà fait couler beaucoup d'encre et une réunion s'est tenue ce mardi entre les commerçants et la commune afin de réévaluer le dispositif.

Les commerçants souhaitaient que la mesure puisse être étendue jusqu'à à 2h du matin au moins les jeudis, vendredis et samedis, mais il n'en sera rien : les horaires ne seront pas changés.

"L'obligation de rentrer les terrasses à 1 h du matin est maintenue. On réévaluera le dispositif juste avant la Coupe du monde", explique Dominique Dufourny.

Afin de faire respecter l'arrêté en cours, plusieurs dispositions ont été prises telles que le renforcement du nombre de policiers sur place avec la présence, les vendredis, samedis et veille de jour férié d'une équipe de deux cavaliers de la police fédérale.

Au niveau des sanctions, une période de sensibilisation s’était d’abord concrétisée par une prise de contact avec les exploitants ainsi qu’avec le public fréquentant le quartier tout en assurant une présence policière pédestre visible. S’en est suivie la période répressive avec la verbalisation des infractions à l’arrêté, toujours d’actualité, donc, jusqu’au 31 octobre 2018

"Sur le terrain, c’est d’abord le dialogue qui est privilégié avant la rédaction du PV, le publique consommant de l’alcool sur la voie publique après 1 heure du matin se faisant moins nombreux", ajoute Dominique Dufourny. "Une attention toute particulière est aussi portée au tapage nocturne causé par la diffusion de musique amplifiée, en invitant les gérants d’établissements à baisser le volume pour le respect du voisinage."

Au total, environ 400 procès-verbaux ont déjà été dressés, dont 106 Sanctions Administratives Communales (SAC).

Au niveau de la propreté, le nombre de poubelles sur la place Sainte Croix et autour des étangs d'Ixelles a été augmenté.

Précisons également qu'un accord est survenu au collège afin de recruter des médiateurs de nuit, qui devraient être sur le terrain aux alentours de la mi-juillet.

Enfin, depuis le 28 mai, 6 panneaux communaux ont été installés dans le périmètre de l’arrêté, rappelant au public la nécessité de respecter la tranquillité du voisinage.