Bruxelles Ce matin, peu avant midi, trois policiers ont été agressés, dont deux au couteau, par un individu.

Les faits se sont produits sur le boulevard Lambermont. Lors d'un contrôle, un homme a porté des coups de couteau à deux agents en uniforme. L'un d'eux serait blessé au cou et l'autre au ventre, mais leurs jours ne sont pas en danger, nous a indiqué Audrey Dereymacker, porte-parole de la zone de police 5344 (Schaerbeek, Evere, Saint-Josse).

Le suspect, qui a pris la fuite ensuite, a été intercepté par une autre patrouille un peu plus loin. L'homme a alors tenté de faire à nouveau usage de son arme blanche et aurait cassé le nez d'un troisième agent de police, qui a ensuite tiré sur la jambe de l'individu. L'auteur des faits a ainsi pu être arrêté.

Une attaque terroriste commise par un ancien militaire connu de la justice

L'affaire a été fédéralisée, indique le parquet de Bruxelles. Le parquet fédéral nous a pour sa part confirmé qu'il s'agissait bel et bien d'une attaque terroriste.

L'auteur, dénommé Hicham. D. âgé de 43 ans, est de nationalité belge. Il s'agit d'un ancien militaire (qui a travaillé dans l'armée belge jusqu'en 2009) connu de la justice belge et cité dans plusieurs vieux dossiers de terrorisme. Il aurait également eu des contacts avec des combattants partis en Syrie. Il ne figure par contre pas dans les listes de l'Ocam, ce qui explique que les services de sécurité au niveau local ne l'avait pas sur leurs tablettes.

Hicham D. aurait également été renversé par un véhicule de la police fédérale il y a quelques années.

Une perquisition a été menée à son domicile, situé à Schaerbeek, avenue de la Reine, mercredi après-midi. Le parquet fédéral précise dans un communiqué qu'aucune arme ni aucun explosif n'a été retrouvé. 

Le juge d'instruction, spécialisé en matière de terrorisme, décidera ultérieurement de son maintien en détention éventuel.

Selon les premières informations, l'assaillant n'aurait pas émis de revendication sur le lieu de l'agression.