Avalanche de faillites dans le centre

N. G. Publié le - Mis à jour le

Bruxelles

Monk, Kafka, Les Postiers, et maintenant Café du Vaudeville : les débits de boisson passent un sale été

BRUXELLES-VILLE On ne les compte plus. Depuis quelques mois, de nombreux cafés, parfois de véritables institutions, ferment leurs portes dans le centre-ville. C’est la faillite du Kafka qui à ouvert le bal au mois d’avril, suivi en juin par le Monk et le café Les Postiers et le DNA au mois de juillet.

Aujourd’hui, c’est le Café du Vaudeville qui trépasse et doit déclarer faillite, victime selon nos informations, d’une gestion plus qu’hasardeuse. Chez Choux de Bruxelles, la société propriétaire du café ainsi que du théâtre attenant, on réfléchit déjà à la manière dont on va réhabiliter cet espace.

“On pense à en reprendre nous-même la gestion pour en faire une annexe traiteur en marge de l’espace événementiel. Une autre solution est d’à nouveau déléguer la gestion du lieu”, dit-on chez Choux de Bruxelles.

Reste que ces faillites en cascade, même si certaines sont dues à une mauvaise gestion, interpellent le secteur. “Ça devient de plus en plus compliqué. Bientôt il faudra être ingénieur commercial pour tenir un établissement”, justifie Jean-Marie De Wandeleer, le vice-président de la fédération Horeca-Bruxelles qui parle d’une très mauvaise saison pour les cafetiers victimes des contraintes climatiques.

À l’entendre, pour s’en sortir, il faut désormais se mettre derrière les fourneaux en plus de servir des mousses. “ La restauration, elle, ne connaît pas la crise. Mais bien souvent c’est Inbev qui est propriétaire du débit de boisson et le brasseur refuse en général tout arrangement.”

Une autre piste, selon le vice-président, serait pour certains établissements de rajeunir leurs clientèles. “Il faut attirer les jeunes, par exemple en leur proposant des tables interactives qui permettent de consulter ses mails ou d’aller sur les réseaux sociaux” , conclut Jean-Marie De Wandeleer qui prédit encore beaucoup de faillites d’ici le mois de décembre.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner